aller au contenu

L’aire de rien

24 avril 2020

vendredi 24 avril 2020, par René Barrat

L’aire est limitée mais pas l’air, alors allons-y, soyons fou.

Aujourd’hui le ciel est gris, temps couvert.

mtf23-24042020-01.jpg
mtf23-24042020-03.jpg
mtf23-24042020-04.jpg
mtf23-24042020-05.jpg
mtf23-24042020-06.jpg
mtf23-24042020-13.jpg
mtf23-24042020-14.jpg
mtf23-24042020-16.jpg
mtf23-24042020-17.jpg
mtf23-24042020-18.jpg
mtf23-24042020-27.jpg
mtf23-24042020-29.jpg
mtf23-24042020-33.jpg
mtf23-24042020-19.jpg
mtf23-24042020-21.jpg

Voir cela me donne envie de boire une bonne bière, rentrons.

Une petite heure de balade, ça fait le plus grand bien. Maintenant je vais arracher du liseron qui grimpe sur la tige des roseaux dans mes bacs de phyto-épuration. Le liseron est lourd et casse les roseaux avant qu’ils ne réussissent à pousser. De plus il étouffe tout ce qui se trouve sur son chemin. Désolé mais il faut choisir. C’est vrai que la fleur de liseron est belle.

A demain.