aller au contenu

La quarantaine

22 avril 2020

mercredi 22 avril 2020, par René Barrat

Je comprends mieux ce que veut dire « la crise de la quarantaine ».

On approche les quarante jours cloîtrés pour vaincre la crise sanitaire, et bien c’est pas facile, de plus la crise économique approche. Double crise, double peine. Serrons les dents. C’est la période des iris, profitons-en. On peut prendre le temps d’admirer, la séquestration va durer.

mtf22042020-01.jpg
mtf22042020-02.jpg
mtf22042020-05.jpg
mtf22042020-06.jpg
mtf22042020-08.jpg
mtf22042020-10.jpg
mtf22042020-12.jpg
mtf22042020-13.jpg
mtf22042020-16.jpg

Aujourd’hui, tondeuse. Avec le soleil et les averses, l’herbe est grasse et pousse bien. Une distraction que l’on a pas en appartement. Enfin, une coupe tous les huit jours en ce moment, ça commence à ne plus être une distraction.

mtf22042020-20.jpg
mtf22042020-24.jpg
mtf22042020-23.jpg

Ça me donne le bourdon. Humour.

A demain.