aller au contenu

De Lamballe à Saint-Brieuc

10 mai 2017

Lamballe(22). Départ 7h.

Réveil à 6h. Je petit-déjeune à l’hôtel. C’est mieux de démarrer le ventre plein. Je traverse Lamballe, passe devant les haras, et prends la direction d’Andel limitée au sud par la rivière Le Gouessant. Aujourd’hui, je vais passer la barre des 100 kilomètres depuis le départ.

Lamballe. 22
Lamballe. 22. Eglise Saint-Jean. Photo : 10/05/2017.
Comme c'est tentant
Comme c’est tentant. Photo : 10/05/2017.

Un superbe manoir-ferme à La Ville-Corhen. J’avance plein ouest, mon ombre me précède. J’arrive à Coëtmieux, les cours et jardins sont bien entretenus, petit village avec des jolies petites maisons de riches, qui se protègent de tout, haies, interphones, grilles, digicodes, portails électriques, alarmes. Tout ce qu’il faut pour éloigner les voleurs. Les marchands de peur vivent bien dans le coin. On se replie sur soi, chez soi. On cache son bien derrière la haie. Egoïsme, rejet de l’autre, crainte du voisin, de l’étranger, des voyous. 9h, petite pause, l’église, la boulangerie-pâtisserie, un chocolat chaud au bar. Une escadrille de vélos chevauchés par des retraités traverse le village mort, les autres passent la tondeuse. Les habitants plus jeunes sont partis travailler.

Coëtmieux, 22
Coëtmieux, 22 . Magnifiques toutes ses couleurs et ce clocher ajouré. Photo : 10/05/2017.
Qui sont ces 2 personnages vêtus de noir
Qui sont ces 2 personnages vêtus de noir. Photo : 10/05/2017.

Saint-René, je croise une personne pour la 4ème fois ce matin, l’homme me salue à chaque fois, voire même s’arrête. Il a l’air d’apprécier mon exploit de marcheur. Ici le granit domine, du granit sombre. Un petit café dans un bar, Le Sympatic, où une jeune femme charmante m’interroge sur ma balade.

Merci beaucoup à mon saint protecteur
Merci beaucoup à mon saint protecteur. Photo : 10/05/2017.
Saint-René. 22
Saint-René. 22. Photo : 10/05/2017.
Le granit est partout
Le granit est partout. Photo : 1005/2017.

Yffigniac, je prends la direction Les Grèves. Je vais bientôt être au bord de la mer, ça sent déjà l’iode. Le granit est roux, rouille, orangé. Je longe la côte, je croise des randonneurs qui font le Tro-Breiz. Je suis dans la Réserve Naturelle de la Baie de Saint-Brieuc. Je passe devant le Musée de la Briquetterie, des rails de chemin de fer sillonnent le chemin empierré.

Incroyablement beau
Incroyablement beau. Photo : 10/05/2017.
Oui, je suis bien ici, face à Hillion
Oui, je suis bien ici, face à Hillion. Photo : 10/05/2017.
Les fleurs agrément le voyage
Les fleurs agrément le voyage. Photo : 10/05/2017.

12h, je casse la croûte, une cavalière accompagnée d’un monsieur à vélo, passe devant moi, à leur retour on discute quelques instants. Elle monte un magnifique cheval irlandais. Au menu, filets de maquereaux sauce moutarde à l’ancienne de chez Belle France, des fruits secs, mélange tropical de M. Paquito de chez Intermarché. C’est un « produit source de bonne humeur », c’est écrit dessus ! 500 gr : 2000 kcal. Faut pas en abuser, mais vive la bonne humeur. Hillion est en face, le soleil est bien présent, la sieste me guette.

De la compagnie pour la pause-midi
De la compagnie pour la pause-midi. Photo : 10/05/2017.
A l'ombre devant la mer, le bonheur
A l’ombre devant la mer, le bonheur. Photo : 10/05/2017.
Les plantes attendent la marée haute
Les plantes attendent la marée haute. Photo : 10/05/2017.

C’est reparti, je passe le pont Harel de La Noë, le viaduc de Douvenant, devant un cabanon où un excité alcoolisé aboie après son chien. Le chemin est tortueux, accidenté, sportif, en forêt, ombragé, c’est extra. Il me mène à un terrain de moto-cross impressionnant qui s’étale sur les 2 côtés de la vallée. La civilisation est proche, à ma droite, il y a des bâtiments de Zone Artisanale.

Des ponts sur l'ancienne ligne de chemin de fer
Des ponts sur l’ancienne ligne de chemin de fer. Photo : 10/05/2017.
Chemin aménagé sur le pont
Chemin aménagé sur le pont. Photo : 10/05/2017.
Au moins, tu es clairement prévenu
Au moins, tu es clairement prévenu. Photo : 10/05/2017.
Le viaduc s'impose dans le paysage
Le viaduc s’impose dans le paysage. Photo : 10/05/2017.

Il fait très beau avec un petit vent rafraîchissant, c’est le pied, comme l’aime les marcheurs. C’est la fin du chemin « Des 2 vallons », il fait 3 kilomètres. J’arrive rue du Van Hello à Langueux, c’est pas par là que je voulais passer, tant pis. Changement de décor, je suis au-dessus de la 4 voies, Rennes-Brest. Les voitures, camions, sirènes, klaxons, la pollution, la totale, immersion en ville. Il est 15h, je n’ai pas envie de marcher dans cette ambiance, je prends un bus pour rejoindre le centre-ville de Saint-Brieuc, ce sera plus calme.

Saint-Brieuc. 22. Hôtel Le Duguesclin
Saint-Brieuc. 22. Hôtel Le Duguesclin. Photo : 10/05/2017.

Je déguste une bière Floreffe en terrasse au Best Western, Hôtel Du Guesclin. Quelques larmes sur mon passé, c’est ici à Saint-Brieuc que j’ai fait ma 1ère foire-exposition pour France-loisirs en Bretagne. Pris par l’urgence, j’appelle à Paris mon directeur commercial vers minuit pour lui demander de mettre au train du lendemain du matériel pour cette foire. Il l’a fait, mais ne s’est pas gêné de me rappeler que ce n’était pas à recommencer trop souvent. Quelle ambiance, quelle époque, jeunesse, dynamisme, performance, comme aujourd’hui, les mêmes recettes pour réussir.

Saint-Brieuc. 22. La cathédrale
Saint-Brieuc. 22. La cathédrale. Mi forteresse, mi cathédrale. Photo. 10/05/2017.
Saint-Brieuc. 22. La cathédrale
Saint-Brieuc. 22. La cathédrale. Photo : 10/05/2017.

Je trouve une chambre à l’hôtel Ker-Izel, rue du Gouët. Je fais le tour du centre-ville, dans la partie historique proche de la cathédrale, il y a de nombreuses belles constructions.

Je suis affranchi
Je suis affranchi. Photo : 10/05/2017.
Les maisons à pans de bois
Les maisons à pans de bois. Photo : 10/05/2017.
Les maisons à pans de bois
Les maisons à pans de bois. Photos. 10/05/2017.

Je remarque un bar-terrasse, Le Stairz, sur une place ombragée, la place Louis Guilloux, avec fontaine, pavés, face à l’Hôtel des Ducs de Bretagne, je m’installe, il n’y a que le patron, on discute. C’est un jeune, il vient de Megève, je lui paie un verre, il est très intéressant, et me questionne sur mes objectifs. Il me dit que l’Hôtel des Ducs héberge une association à vocation historique qui fait des recherches sur la ville. Il me signale un des jeunes qui en fait partie lorsqu’il arrive, je le rejoins, je me présente et nous échangeons nos coordonnées. Il m’informe qu’une statue de Du Guesclin existe dans les réserves du musée. Il m’en montre une reproduction en carte postale. Cette statue était Place Du Guesclin jusque vers 1900. Le propriétaire arrive, c’est un des fondateurs de la Fondation du Patrimoine avec M. de Rohan, le monde est petit. Je les quitte car ils ont une réunion de travail.

Pause en terrasse, ombre, fontaine et beaux immeubles
Pause en terrasse, ombre, fontaine et beaux immeubles. Photo : 10/05/2017.

J’ai raté la découverte de la Tour de Cesson, en bord de mer, au bout du Port du Légué. Je reviendrai en voiture pour la visiter. Sur les conseils de la propriétaire de l’hôtel je dîne à L’Air du Temps, souris et craquant au chocolat, devant une grande cheminée restaurée et enjolivée. Une bonne adresse.

Bilan de la journée, quelques courbatures aux décollages, aucun problème de pieds grâce à mes chaussures royales, des Salomon neuves. Celles de 2015 ont parcouru plus de 1 000 kilomètres.

Voir et savoir

  • Lamballe,22 : Eglise Saint-Jean. En plein cœur de la ville, cette église est construite entre 1341 et 1364 lors de la Guerre de Succession car les paroissiens n’ont plus accès à la Collégiale Notre Dame pour les offices car elle se trouve dans l’enceinte même du château alors retranché et clos.
  • Saint-Brieuc, 22 : Le centre historique, la cathédrale, le musée.
  • Louis Harel de la Noë, 1852 à Saint-Brieuc-1931. Il a comme collègue de promotion, Fulgence Bienvenüe, le « père » du métro parisien. Il est ingénieur en chef des ponts et chaussées dans les Côtes-du-Nord de 1901 à 1918.
  • Une statue de Du Guesclin existe dans les réserves du musée ?
  • Les évêques et les nobles du Penthièvre sont probablement déjà francophones à la fin du 13ème siècle, comme les ducs de Bretagne.

Ma collection de tampons

  • Coëtmieux, 22 : Le Fournil de Coëtmieux. Boulangerie-Pâtisserie. 11, rue de la mairie. 22400. Coëtmieux.
  • Saint-René, 22 : Le Sympatic, bar, tabac, Loto. 2 Route de Carmin. Hillion.
  • Saint-Brieuc, 22 : Best Western. Le Duguesclin. Hôtel. 2, place Duguesclin. 22200. Saint-Brieuc.
  • Ker-Izel. 20, rue de Gouet. Hôtel.
  • L’Air du Temps. 4, rue de Gouet. Restaurant.
  • Le Stairz. Place Louis Guilloux. Bar-terrasse.