aller au contenu

De Port-de-Roche à Treffieux

20 avril 2015

Port-de-Roche(35), départ 5h30.

La route pour rejoindre Grand-Fougeray est sans intérêt, c’est parfait, je la connais. De nuit, rien n’accroche le regard, seulement les phares des véhicules. Vers 6h30, on y voit assez bien, j’arrive à Grand-Fougeray, il est 7h. Un bon petit déjeuner au Bistrot de la Place, et je suis au pied de la Tour Du Guesclin. C’est le beau reste du château.

Lever du soleil sur les éoliennes
Lever du soleil sur les éoliennes.

Bertrand Du Guesclin le prend, par la ruse, en 1357, la date est discutée. Lui et son équipe se déguisent en bûcherons qui livrent du bois au seigneur. Les gardes les laissent entrer, grave erreur, les bûcherons prennent le château.

Le château a encore ce beau reste, la tour
Le château a encore ce beau reste, la tour.

Si Bertrand Du Guesclin est parti de chez lui, à Broons, pour venir à Grand-Fougeray et conquérir le château, il a pris sensiblement le même trajet que moi. Mais d’où est-il parti exactement ?

Le soleil et l'heure s'affichent au clocher
Le soleil et l’heure s’affichent au clocher.

L’église est construite en grès clair et roussard. Le Bistrot de la Place qui fait également presse et quelques ouvrages, n’a rien sur Bertrand Du Guesclin, ni sur cet évènement, ni sur le château. Dommage, quelques ventes de ratées. La suite du circuit ne présente pas un grand intérêt patrimonial.

Les andains de foin mènent au moulin sans ailes
Les andains de foin mènent au moulin sans ailes.

Cependant les haies de palis, superbes dalles de schiste bleu, sont originales et caractéristiques de cette région. Une mise en valeur serait appréciée.

D'impressionnantes dalles de schiste bleu
D’impressionnantes dalles de schiste bleu.

Un monsieur est dans sa cour, j’en profite pour lui demander de l’eau fraîche. Pas de chance, il a une fuite d’eau qui doit être réparée dans la journée. Il y a aussi quelques élevages, de cochons, je présume, à la douce brise de lisier qui embaume la nature.

Cherchez la tour
Cherchez la tour.

J’arrive à la Tour Saint-Clair, déception, on ne la voit plus à travers les arbres qui l’entourent. De plus, du lierre en recouvre une bonne partie. Auparavant, il y avait un panneau avec quelques explications, il a disparu. Sauf erreur, c’est la même chose à la Tour du Guesclin. Le site est impressionnant, difficile d’imaginer l’énorme travail qui a consisté à creuser autour d’un îlot, des douves imposantes, plus de 10 mètres de profondeur et de rejeter la terre sur le pourtour. Si Bertrand du Guesclin voyait cela, il se retournerait dans ses tombes, quelle tristesse ! Avoir un tel patrimoine avec son potentiel pédagogique et ne pas en profiter, quel gâchis.

Les jardins et les murets embaument
Les jardins et les murets embaument.

Je rejoins Derval, quelques haies de palis de schiste, de beaux linteaux. Un Barrat sur le monument aux morts. Pause.

De la créativité , ça me donne la pêche
De la créativité , ça me donne la pêche.

Je prends la direction de Treffieux, pas grand-chose à voir, tout plat, quelques haies, bosquets, lambeaux de forêts. Courses à la boulangerie et bière au bistrot. A la sortie de Treffieux, une belle rivière, le Don.

Le Don du ciel et du soleil
Le Don du ciel et du soleil.

Je m’installe pour la nuit, au camping de Treffieux, sur la route d’Abbaretz. Un peu de cuisine, jambon, beurre, emmental, le tout sous cellofrais. Le camping de Gruellau est au bord d’un grand étang aménagé, le cadre est agréable. Je suis le premier campeur de la saison, une fleur de la sympathique responsable. Le soir, une bonne douche, après 2 jours et environ 60 kilomètres, ça s’impose.

Deuxième nuit, la nature est bienveillante et bruyante
Deuxième nuit, la nature est bienveillante et bruyante.

Après installation du hamac, du toit, quelques pages d’écriture, mes notes sur la journée, et dodo. Vers 21h30, c’est la nuit. Evidemment, en se couchant à cette heure-là, eh bien le réveil est matinal.


Voir et savoir

  • Grand-Fougeray,35 : Voie gallo-romaine Blain à Rennes. 851 : bataille de Jengland. Donjon du Guesclin. Bertrand du Guesclin s’empare du château en 1350 ? 1354 ? La famille de Rougé.
  • Derval,44 : Ruines du château, tour Saint-Clair, en 1373 le connétable Bertrand du Guesclin y assiège Robert Knolles.

Ma collection de tampons

  • Le Bistrot de la Place : 35390. Grand-Fougeray
  • Le Derval bar, tabac, PMU : 3, rue de Rennes. 44590.Derval.
  • Café, tabac, journaux, alimentation générale, livraison à domicile : 2, rue de la Libération. 44170. Treffieux.