aller au contenu

Monteneuf. La voie Aé, Angers-Carhaix

La voie Aé, Angers-Carhaix, passe par Monteneuf.

Le terme gallo-romain décrit la culture romanisée de la Gaule sous la domination de l’Empire romain.

La voie, dite Aé, relie Angers, Juliomagus, à Carhaix, Vorgium.

Cette voie sépare les Vénètes, Vannes, Darioritum, au sud, des Coriosolites, Corseul, Coriosolis, au nord. 1

Juliomagus est le nom latin de la capitale du peuple gaulois puis gallo-romain des Andécaves. 2

Vorgium est le nom latin de la capitale du peuple gaulois puis gallo-romain des Osismes. 3

Le meilleur endroit pour la voir et la reconnaître dans la suite de son parcours est de commencer par sa coupe nettoyée en 2017 par l’archéologue Gilles Leroux aidé de membres du Cérapar. Elle se trouve en bordure de la route D 171 entre Le Bignon -Monteneuf - et Trignac - Carentoir. Elle marque la limite entre les deux communes. 4

Voie Aé
Voie Aé
Photo : 27/12/2020.

Le bombement de la partie centrale est caractéristique. De chaque côté, les fossés. Un lit de grosses pierres, des grès, forme le socle de la voie, le soubassement, le hérisson. Au-dessus, plusieurs couches de pierres de plus en plus fines, d’argile, sont empilées en strates. Ici la bande de roulement de la voie est recouverte de petits grains blancs de quartz provenant de poudingue concassé. Ils doivent provenir des Fosses Garel, carrière située à proximité. La dernière couche, au-dessus de la couches de galets blancs, correspond à des rejets de curage des fossés de la départementale.

Carentoir. 56
Carentoir. 56
Voie Aé. Photo : 22/02/2017.
Carentoir. 56
Carentoir. 56
Voie Aé. Photo : 02/03/2017.
Carentoir. 56
Carentoir. 56
Voie Aé. Photo : 02/03/2017.
Carentoir. 56
Carentoir. 56
Voie Aé. Photo : 18/03/2017.

A cet endroit elle arrive de l’est, du camp du Mur-Marsac en Comblessac/Carentoir, par La Trémelais, Le Marchix, le château de Trélo, La Landriais, et La Chaussée.

Les Romains ont laissé une voie, qui sépare Carentoir de Guer, et qui servait naguère de limite entre les diocèses de Vannes et de Saint-Malo. De plus, on trouve près de Marsac un camp romain sur le sommet d’une colline ; il est protégé au nord-ouest par un double fossé, bordé de parapets énormes ; les autres côtés sont naturellement défendus par leur élévation qui, dans la partie sud, n’est pas moindre de 30 mètres au-dessus du vallon ; à l’est, deux ouvrages avancés sont placés à 17 mètres au-dessous de la plate-forme, et se trouvent encore à plus de 20 mètres au-dessus du niveau des eaux de la rivière de l’Aff. (C. D. 283). 5

Le terme « chaussée » est emprunté au latin calceata, « voie construite en chaux ». Il fait référence aux routes médiévales importantes qui sont recouvertes de pierres liées à la chaux. C’est la partie médiane d’une voie de communication affectée à la circulation des véhicules, par contraste avec les trottoirs et bermes réservés aux piétons. 6

Elle passe près du village Les Cormiers. Le cormier comme le buis ont été introduits dans nos régions par les Romains.

Voie Aé
Voie Aé
Photo : 29/11/2020.
Voie Aé
Voie Aé
La Chaussée. Est → ouest. Photo : 29/11/2020.

Arrivé sur le plateau on découvre des deux côtés de la brique. Puis sur la droite le départ d’une voie qui mène aux Fosses Garel et peut-être à Saint-Étienne en Guer.

Voie Aé
Voie Aé
Les fossés remplissent bien leur fonction. Photo : 27/12/2020.

La voie Aé quitte le chemin, elle est à gauche en zone boisée.

On arrive à la D 171, Monteneuf - Carentoir.

En face, de l’autre côté de la route, elle se dirige vers la forêt de La Boudonnaye. On voit bien le bombement. On ne peut la suivre car la propriété est grillagée.

Quitter la coupe de la voie.

Voie Aé
Voie Aé
De la coupe sur la D 171 aux Touchettes.

Suivre la route vers l’ouest par un petit sentier sur la bordure de droite. Arrivé au carrefour, prendre la route à gauche et la suivre sur un petit kilomètre, la forêt de La Bourdonnaye est à gauche. Au second chemin à droite, on retrouve la voie. Elle est à quelques mètres après le chemin, sa coupe est visible, peu, dans le talus.

Voie Aé
Voie Aé
Voie Aé en bordure de route. Photo : 29/11/2020.
Voie Aé
Voie Aé
La voie Aé en coupe. Photo : 02/03/2017.
Voie Aé
Voie Aé
La voie est fléchée. Photo : 25/12/2020.

Prendre le chemin, la voie est à votre gauche, en pénétrant dans les arbustes, on trouve le bombement et les fossés latéraux.

La dernière centaine de mètres du chemin occupe le fossé droit de la voie, on y voit du grès et des petits morceaux de quartz.

Voie Aé
Voie Aé
Des blocs de grès et des quartz. Photo : 25/12/2020.

Le chemin tourne à gauche. A cet endroit on coupe de la voie et on peut remarquer des petits galets blancs de quartz. La voie continue tout droit. On perd sa trace après la zone boisée. Elle entre dans le champ cultivé.

Le chemin n’est pas suffisamment large pour être la voie, mais il est agréable. La voie est quelque part à droite. Une prospection minutieuse ou une vue aérienne devraient permettre de la trouver. Sur la droite on voit le village du Bignon.

Voie Aé
Voie Aé
Le chemin. La voie Aé est à droite. Photo : 25/12/2020.

Est-ce que le grès vient de la carrière de Bécihan qui est à proximité, un peu au nord ?

On traverse une zone humide, un petit ruisseau, on peut le passer à gué. Le lit est suffisamment plat pour que le niveau d’eau ne soit pas trop haut même en hiver.

Voie Aé
Voie Aé
Un passage humide. Phot : 30/03/2017.

Un peu avant le village des Touchettes, la voie est à droite du chemin, on distingue des petits galets blancs de quartz après le lessivage des pluies qui suivent les labours.

Voie Aé
Voie Aé
Les Touchettes. Ouest → est. Voie Aé à droite de la photo : 29/11/2020.
Voie Aé
Voie Aé
Carentoir. 56. Les Touchettes. Photo : 03/03/2017.

La route, à droite, mène vers Bécihan.

A gauche on aperçoit la chapelle de la Haute-Bouëxière située sur un site d’occupation gallo-romaine. Le terme Boissière est courant pour les sites de l’époque gallo-romaine. Boissière vient du terme buxus qui signifie buis. Le buis comme le cormier ont été introduits dans nos régions par les Romains.

Carentoir. La Haute-Bouëxière
Carentoir. La Haute-Bouëxière
Les Touchettes. Nord → sud. Voie Aé à droite de la photo : 29/11/2020.
 Voie Aé
Voie Aé
Carentoir. 56. Les Touchettes. Photo : 03/03/2017.
Voie Aé
Voie Aé
Des Touchettes à Létra.

On continue, droit devant, par le chemin. La voie est à droite du chemin. Elle traverse une propriété privée. On voit nettement le bombement.

Suivre le chemin pour arriver sur la voie qui est encore utilisée de nos jours. La voie coupe une route.

Voie Aé
Voie Aé
Monteneuf. Cadastre 1847. Photo : 19/01/2007.
Voie Aé
Voie Aé
Les Touchettes. Ouest → est. Photo : 29/11/2020.

La route de droite mène à Corio. Ce nom est à mettre en relation avec celui des Coriosolites. Dans la langue gauloise Corios signifie armée, troupe. Y avait-il des troupes qui surveillaient la frontière ? Un camp ? 7

Voie Aé
Voie Aé
Photo : 29/11/2020.

La voie continue dans l’axe, sur un chemin qui mène au Pont-Ogier. On a l’impression que la pente a été amenuisée pour rendre le lit du ruisseau plus plat, étaler son cours et baisser le niveau de l’eau, surtout en hiver. Le passage se fait à gué. 8

Voie Aé
Voie Aé
Pont-Ogier. Photo : 30/03/2017.
Voie Aé
Voie Aé
Pont-Ogier. Photo : 30/03/2017.

Un pont a été construit sur le Rahun alors qu’il n’a certainement jamais existé. Il se trouve au carrefour de quatre communes et à une des frontières des territoires des Vénètes et des Coriosolites. Le Rahun marque la limite entre les communes de Monteneuf et Réminiac.

Voie Aé
Voie Aé
Sur le Pont-Ogier. Photo : 29/11/2020.
Voie Aé
Voie Aé
Sur le Pont-Ogier. Photo : 29/11/2020.
Voie Aé
Voie Aé
Pont-Ogier. Ouest → est. Pente adoucie des 2 côtés. Photo : 30/03/2017.

Des dalles de schiste pourpre, des palis, sont plantées près du pont. Certaines sont perforées. Elles ne comportent pas de traces d’usure. Ont-elles été utilisées dans l’élaboration du gué ? La fonction des perforations reste à expliquer.

Voie Aé
Voie Aé
Des palis. Photo : 10/12/ 2020.

On quitte la commune de Monteneuf pour Réminiac.

Continuer à suivre le chemin. Sur la droite il y a un site gallo-romain, des morceaux de terre cuite jonchent le sol. Est-ce l’habitat d’une personne qui entretenait et surveillait le passage à gué ?

Le chemin mériterait un meilleur entretien.

On arrive à la route. Réminiac est à droite, Tréal est à gauche. Le village porte le nom de Létra. Son origine vient du latin, dérivé de sterno : étendre, étaler, sterno, is, ere, stravi, stratum : couverture, couche, lit, natte, matelas, au pluriel strata : pavage, pavé. Strata a donné Létra : la voie pavée en plusieurs strates, couches.

Voie Aé
Voie Aé
Ouest → est. Photo : 29/11/2020.
Voie Aé
Voie Aé
Tréal. 56. Photo : 05/03/2017.

Au nord de la voie, entre Létra et La Guichardaye, il y a un lieu-dit : Le Cormelet. Cormelet est un synonyme de Cormier. En bas latin corma, d’origine gauloise, équivaut au latin classique sorbus : sorbier ou cormier. La corme, fruit du cormier, ressemble à une petite poire, d’où leur surnom de poirillons.

Voie Aé
Voie Aé
Au nord de la voie. Photo : 29/11/2020.
De Létra à Surlande
De Létra à Surlande
Extrait carte IGN.

On ne peut pas suivre la voie, elle traverse les champs et une propriété privée. On contourne par La Guichardaye. Prendre à gauche, puis à droite, puis à droite, passer devant le manoir, puis la voie-chemin à gauche. Voir le manoir vaut ce petit détour.

Voie Aé
Voie Aé
Tréal. 56. Photo : 29/11/2020.

On passe près de La Mollaie, à droite. La voie fait une courbe à droite pour éviter des zones humides. Elle a été rehaussée sur une longueur de plusieurs dizaines de mètres. À quelle époque ?

Voie Aé
Voie Aé
La Mollaie. Est → ouest Photo : 10/12/2020.
Voie Aé
Voie Aé
Est → ouest. Large virage à droite. Photo : 10/12/2020.
Voie Aé
Voie Aé
La voie est rehaussée. Photo : 11/12/2020.
Voie Aé
Voie Aé
On approche de la porcherie. Photo : 11/12/2020.

La voie entre dans une zone boisée.

Cette portion est construite avec des blocs de grès et des quartz plus petits.

Voie Aé
Voie Aé
De gros blocs de grès. Photo : 11/12/2020.
Voie Aé
Voie Aé
On remarque des blocs de grès. Photo : 11/12/2020.

On distingue les deux fossés, puis on chemine sur un petit sentier du côté gauche. On longe une retenue d’eau qui recouvre la partie droite de la voie.

Voie Aé
Voie Aé
Vue ouest → est. Photo : 11/12/2020.

A droite et à gauche de la voie on remarque des fosses creusées dans le sol. Elles se remplissent d’eau en hiver, on les repère plus facilement. Est-ce que de la terre ou de la roche y ont été prélevées pour la construction de la voie ? Il faudrait les creuser pour connaître la nature du sol.

Voie Aé
Voie Aé
Des fosses d’extraction ? Photo : 11/12/2020.
Voie Aé
Voie Aé
Des fosses d’extraction ? Photo : 11/12/2020.

On arrive à la D 776, près de Surlande/Réminiac. La voie Ahé rejoint la voie Rennes-Vannes à cet endroit.

Voie Aé
Voie Aé
Un beau bloc de grès marque l’arrivée. Photo : 20.12.2020.
Voie Aé
Voie Aé
Réminiac. 56. Arrivée sur la D 776. Photo : 11/12/2020.
Réminiac
Réminiac
Vue en venant de La Mollaie.

De l’autre côté de la D 776, on remarque un tas de blocs de grès, proviennent-ils de la voie ?

Voie Aé
Voie Aé
De gros blocs de grès. Photo : 11/12/2020.

Le parcours de la coupe de la Voie Aé à Surlande est d’environ 6 à 7 kilomètres.



↑ 1 • On trouve Ahé, Ahée, Ahès, Aé sur les cartes IGN et le cadastre ancien de Monteneuf, l’origine exacte est inconnue.
Hypothèses : Carhaix, en breton : Karaez, orthographié Carahes au 11ème siècle, est une commune du Finistère. Ahé peut venir de Karaez. Kaer signifie lieu fortifié. https://fr.wikipedia.org/wiki/Carhaix-Plouguer
Ahès, en breton : Ahez, est un personnage du légendaire breton, princesse, fée ou géante, parfois confondu avec Dahut, la fille du roi Gradlon dans la légende de la ville d’Ys. Elle est surtout créditée de la création de routes, dont on trouve des traces dans la toponymie des « chemins d’Ahès ». https://fr.wikipedia.org/wiki/Ah%C3%A8s et https://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9n%C3%A8tes_(Gaule) et https://fr.wikipedia.org/wiki/Coriosolites

↑ 2 • Angers est une commune du Maine-et-Loire. https://fr.wikipedia.org/wiki/Angers

↑ 3 • Osismi vient du gaulois ostimos, ultime, habitants de l’extrémité de l’Armorique, près de l’océan. Are marque la proximité des Côtes Atlantiques à la Mer du Nord, les riverains de l’océan. Jacques Lacroix. L’Archéologue. No118. février-mars 2012. Page 41.

↑ 4 • Le Cérapar est une association de Pacé en Ille-et-Vilaine. http://cerapar.free.fr/go.php

↑ 6 • Chaussure : son nom vient du latin calceus. Ce nom prend aussi la forme de « chaussade » et « caussade ».

↑ 7 • Le nom « Périgord » vient du peuple gaulois des Pétrocores - Périgueux - Petrocorii qui signifie peuple des « Quatre armées ». https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9rigord

Corio se retrouve dans Vertamocori du Vercors, la Troupe des Combattants supérieurs. Coriosolites : la troupe qui veille ? Jacques Lacroix. L’Archéologue. No118. février-mars 2012. Page 40.

↑ 8 • Le mot gaulois pour le gué était ritum.