aller au contenu

1332. Bertrand du Guesclin a 12 ans

Jean II le Bon a 13 ans. Bonne de Luxembourg a 17 ans. Naissance de Charles II de Navarre. Édouard Balliol, roi d’Écosse. David II Bruce a 8 ans.

1332

Le 17 février, le roi Philippe VI de Valois émancipe son fils, Jean

Il est le futur Jean II Le Bon, héritier du trône de France. Son père l’investit des comtés d’Anjou et du Maine et du duché de Normandie.

Jean II, dit le Bon, est né le 26 avril 1319 au château du Gué de Maulny du Mans. 1

Le Mans. 72
Le Mans. 72. Abbaye de l’ Epau. Photo : 2001.

Le 19 mai, Robert III d’Artois est condamné au bannissement

Robert III d’Artois revendique l’Artois. Conscient des avantages que lui procure l’accession au trône de son beau-frère Philippe VI de Valois, il le soutient en février 1328 contre les prétentions d’Édouard III d’Angleterre. Philippe lui en est reconnaissant : il le fait Pair de France et lui accorde de nombreuses pensions. Comme le souligne Jean Favier, « au Conseil, Robert d’Artois est écouté ; dans l’entourage royal, il passe pour l’homme qui a l’oreille du roi ; pour l’opinion publique, il est l’ami du roi, son compagnon. »

À la mort de Mahaut d’Artois, en novembre 1329, le roi prend le comté d’Artois sous sa garde et nomme, en attendant de statuer, un gouverneur provisoire de l’Artois en la personne de Ferri de Picquigny. Mais c’est sans compter sur les prétentions du duc de Bourgogne, Eudes IV, adversaire de Robert à la Cour des Pairs.

Les documents produits par Robert d’Artois pour justifier ses prétentions sont examinés par les juristes du Parlement de Paris. Le 14 décembre 1330, ils prouvent que ce sont des faux, réalisés par Jeanne de Divion.

Robert commence son exil en Flandre, puis chez le duc de Brabant, puis à Avignon, enfin en Angleterre qu’il rejoint en 1334. 2

Edouard III d'Angleterre et Robert III d' Artois
Edouard III d’Angleterre et Robert III d’ Artois . Source : Commons.wikimedia.

Le 7 juin, le pape Jean XXII fonde l’Université de Cahors

Elle dépasse longtemps celle de Toulouse avant d’être intégrée à celle-ci au 18ème siècle.

Le 28 juillet, Jean II de France épouse Bonne de Luxembourg

Bonne de Luxembourg est née le 20 mai 1315. C’est la fille de Jean Ier de Luxembourg, roi de Bohême et comte de Luxembourg et de sa première épouse, Élisabeth de Bohême. Elle est la sœur aînée de l’empereur Charles IV.

Jean 1er de Luxembourg arrive avec Bonne à Paris le 2 janvier 1332. Le mariage est célébré le 6 août à l’église Notre-Dame de Melun, 3 en présence de six mille invités. Les festivités durent deux mois. Jean de Valois est adoubé chevalier en la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Naissance de Charles de Navarre

Durant le 14ème siècle et la première moitié du 15ème, la maison d’Évreux, branche cadette de la dynastie capétienne, connaît son apogée.

Avec le mariage de Philippe III d’Évreux à Jeanne II de Navarre, fille de Louis X le Hutin, les Évreux règnent sur le Royaume de Navarre. La famille d’Évreux-Navarre possède un manoir à Saint-Germain-lès-Évreux, où naît le 10 octobre 1332 le futur roi Charles II de Navarre, dit Charles le Mauvais.

Capitale du comté d’Évreux, la ville souffre des combats entre troupes françaises et navarraises en 1356-1358, 1364 et 1378. Prise en avril 1378, la ville est définitivement confisquée par Charles VI au roi de Navarre en 1385. 4

Le manoir de Saint-Germain-lès-Évreux se situe dans le quartier aujourd’hui appelé Navarre.

La famille Devereux que l’on trouve en Angleterre, notamment en Essex dont plusieurs comtes étaient des Devereux, et en Irlande tire son nom de la ville d’Evreux.

Charles de Navarre naît en 1332 et Jeanne de Navarre ne peut donc pas revendiquer en 1328 la couronne qui est attribuée à Philippe VI de Valois, descendant le plus direct par les mâles, mais qui n’est que cousin de Louis X. La branche masculine des Capétiens est éteinte, Philippe VI, le premier Valois, monte sur le trône à la place de Jeanne II de Navarre. Jeanne ne renoncera jamais formellement à la couronne de France.

Mais les premiers Valois sont confrontés à la crise économique, sociale et politique qui conduit à la guerre de Cent Ans, pendant laquelle la supériorité tactique anglaise est telle que les désastres s’enchaînent pour l’armée du roi de France.

Le discrédit des Valois permet à Charles de Navarre de contester leur légitimité et de réclamer le trône de France. Il n’a de cesse d’essayer de satisfaire son ambition et de profiter de la déstabilisation du royaume pour jouer sa carte.

Pour parvenir à ses fins, Charles de Navarre change plusieurs fois d’alliance, s’accorde avec le dauphin Charles, le futur Charles V, puis avec les Anglais et Étienne Marcel, pour ensuite se retourner contre les Jacques quand la révolte parisienne tourne court.

Charles II de Navarre prétendant au trône de France

Charles de Navarre est le petit-fils de Marguerite de Bourgogne, 1290-1315, fille aînée du duc Robert II. Charles de Navarre est héritier de la couronne de Navarre et des possessions normandes des Évreux, il peut également prétendre à la couronne de France, ainsi qu’au duché de Bourgogne, si le jeune Philippe de Rouvre vient à décéder sans héritier, et à la Champagne et à la Brie, si le comté d’Angoulême ne lui est pas remis. 5

Il est roi de Navarre de 1349 à 1387 et comte d’Évreux de 1343 à 1378. Il meurt à Pampelune 1er janvier 1387. 6

Début du Registre criminel de la justice de Saint-Martin des Champs

Saint-Martin des Champs est à Paris. Ce registre est tenu de 1332 à 1357.

A partir du 13ème siècle, le prieuré Saint Martin doit tenir compte l’arrivée progressive de la ville. Né et devenu puissant au milieu des champs, il se retrouve à l’intérieur des murs de Paris après la construction de l’enceinte de Charles V dans la deuxième partie du 14ème siècle. 7

Mort de Pierre de Savoie, archevêque de Lyon et primat des Gaules

En décembre 1308, Pierre de Savoie est nommé archevêque de Lyon et primat des Gaules. C’est le neveu d’Amédée V de Savoie. Pierre de Savoie n’accepte pas la mainmise du royaume de France sur Lyon. Il conteste la présence du « gardiateur » imposé par Philippe IV le Bel, ce dernier envoie son fils Louis X, et son frère Charles de Valois, assiéger Lyon en 1310. Un traité est signé le 10 avril 1312. Il consent au rattachement de Lyon au royaume de France. L’archevêque a la seigneurie de Lyon et le roi la souveraineté. En 1316, il voit l’élection et le couronnement du pape Jean XXII dans sa ville. Pierre de Savoie, parfois appelé Pierre III de Savoie, meurt en novembre 1332.

Le 24 septembre, Édouard Balliol est couronné roi d’Écosse à Scone

Robert Bruce meurt en 1329 et laisse à son fils David, âgé de cinq ans la couronne d’Écosse. Profitant de cette minorité, Édouard Balliol, fils et héritier de Jean d’Écosse, prédécesseur de Robert Bruce sur le trône d’Écosse, regroupe les nobles écossais exilés qui veulent récupérer leurs biens confisqués après la Bataille de Bannockburn. La Bataille de Bannockburn, le 24 juin 1314, met fin à la première guerre d’indépendance de l’Écosse.

Le 11 août, à la bataille de Dupplin Moor, Édouard Balliol, roi d’Écosse, vainc son compétiteur David II Bruce.

Dès novembre, Édouard Balliol rend hommage au roi Édouard III d’Angleterre. David II et son épouse se réfugient dans le château de Dumbarton, puis en France en 1334. 8

Repoussé par les Écossais pendant l’hiver 1332 – 1333 après le combat d’Annan, Édouard Balliol sollicite l’aide d’Édouard III à la tête de 13 000 hommes. A partir de Carlisle, il défait les Écossais du parti de David II Bruce à la bataille de Halidon Hill en juillet 1333.

Edward Balliol
Edward Balliol . Source : Wikimedia Commons.

A la bataille de Dupplin Moor, Henry de Beaumont utilise la tactique que les Anglais vont rendre célèbre lors de la Guerre de Cent Ans, avec des chevaliers à pied au centre et des archers sur les ailes. 9

En 1332, le domaine de Guérande est tenu par Jean de Montfort

Guérande est en Loire-Atlantique. Sa richesse est le sel.

Un acte daté du 26 décembre 1332 indique que les terres "de Guerrande et de Baaz et de Saillé et appartenances d’icelles" appartiennent à "Jehan de Bretaigne, conte de Montfort". 10