aller au contenu

D’Agon-Coutainville à Lessay

13 mai 2018

Agon-Coutainville(50), départ 9h.

Après le petit-déjeuner, en route pour Blainville, je longe la côte. Je prends un raccourci qui finalement allonge le parcours. Le cadre est joli.

Agon-Coutainville-Gouville. 50
Agon-Coutainville-Gouville. 50. Une belle journée s’annonce. Photo : 13/05/2018.

Une nouvelle fois, je bute sur une rivière, je dois la longer.

Agon-Coutainville-Gouville. 50
Agon-Coutainville-Gouville. 50. Pas question de me risquer à traverser. Photo : 13/05/2018.

Après une bonne heure de marche, j’atteins la route, à 3,5 kilomètres d’Agon-Coutainville. Pas vraiment plus court !

Lessay est 18 kilomètres. Je suis la D 651. Un rassemblement de Porsche est en place pour une balade. J’arrive à Gouville-Plage, il y a de l’activité, des tracteurs amènent des bateaux, d’autres les sortent de l’eau. Pause café. Une publicité annonce des huîtres saveur nacrée. Je ne connait pas cette saveur.

Gouville. 50
Gouville. 50. Photo : 13/05/2018.
Gouville. 50
Gouville. 50. Que de couleurs. Photo : 13/05/2018.

La marée est descendante, le sable est encore gorgé d’eau, c’est l’idéal pour marcher, j’en profite. A l’est je distingue Jersey.

Gouville-Pirou. 50
Gouville-Pirou. 50. Peut-être efficace mais pas très classe. Photo : 13/05/2018.
Gouville-Pirou. 50
Gouville-Pirou. 50. Est-ce vraiment efficace ? Photo : 13/05/2018.

Je vise un village au nord, c’est reparti pour le sable, sur la plage. J’espère qu’aucune rivière va me couper la trajectoire. A gauche, des parcs à huîtres et des tracteurs qui viennent chercher des poches.

Gouville-Pirou. 50
Gouville-Pirou. 50. Confusion entre terre et mer. Photo : 13/05/2018.

Après 1 heure de marche, des faibles courants d’eau veulent me couper la route, je passe tout de même, rapidement l’eau passe au-dessus des chaussures, j’ai les pieds mouillés.

Gouville-Pirou. 50
Gouville-Pirou. 50. Une marche sportive. Photo : 13/05/2018.

J’arrive, après 2 heures de marche, à la cale de Pirou.

Pirou. 50
Pirou. 50
Pirou. 50. Photo : 13/05/2018.

Un jeune homme me dit qu’il y a un marché au village. Je vais y trouver de quoi manger.

Pirou. 50
Pirou. 50. Bonne ou mauvaise idée ? Photo : 13/05/2018.

Après quelques hésitations je m’installe dans un restaurant fort attirant. Je déguste 12 huîtres, un verre de Bourgogne aligoté, et un café. C’est dimanche !

Pirou. 50
Pirou. 50. Bon appétit. Photo : 13/05/2018.

Je me dirige vers Pirou et son château. Quand j’y pense les plages ne sont pas sales, seulement quelques morceaux de plastique et des poches à huîtres par-ci, par-là. mais rien de choquant.

Gouville-Pirou. 50
Gouville-Pirou. 50. Des restes de filets. Photo : 13/05/2018.

J’ai collecté une blague ce matin : « il faudrait qu’il pleuve, le niveau de la mer est bien bas. »

Dans le restaurant un habile jeu de glaces accrochées à un mur augmente la surface de la mer dans la salle.

A la sortie du restaurant je changé de chaussettes, une autre blague surgit. Je demande la direction du château de Pirou, le monsieur me demande d’où je viens, de Bretagne, de la forêt de Brocéliande où il y a la fée Viviane, le roi Arthur. « Il n’y a pas aussi la Bête du Gévaudan ? » Me dit-il avec grand sérieux.

Un raccourci allonge mon circuit d’environ 1 kilomètre, mais à l’ombre, c’est très bien, le soleil tape fort. Je fais le tour du château, il est vraiment intéressant.

Pirou. 50
Pirou. 50. Une bonne défense. Photo : 13/05/2018.
Pirou. 50
Pirou. 50. Le château. Photo : 13/05/2018.
Pirou. 50
Pirou. 50. L’eau des douves est couverte de lentilles. Photo : 13/05/2018.

Je passe Pirou-Pont, le village de Bourgogne, et j’emprunte un chemin en forêt. Je m’égare un peu et je passe par Créances.

Pirou-Créances. 50
Pirou-Créances. 50. Réserve de chasse à la poubelle ? Photo : 13/05/2018.
Pirou-Créances. 50
Pirou-Créances. 50. Le sentier dans le bois de sapins. Photo : 13/05/2018.
Pirou-Créances. 50
Pirou-Créances. 50. Un petit pont de bois. Photo : 13/05/2018.

En bord de route, à la sortie du village, il n’y a aucun panneau indicateur. Je vois qu’une porte de maison est ouverte, j’avance, je demande, il y a quelqu’un ? Aucune réponse puis un long grognement. Un chien ? Je suis sur mes gardes. J’avance d’un pas, et je vois une dame d’environ 80 ans couchée dans un fauteuil, je l’ai réveillée en pleine sieste. Elle me salue, je lui demande la route de Lessay. Elle me répond gentiment, aucun sentiment de peur dans sa voix. Je la prie de m’excuser et de l’avoir réveillée. Je lui demande si je peux prendre de l’eau fraiche au robinet qui est près de la porte. Oui, bien sûr, servez-vous. On se quitte, elle n’a pas bougé de son fauteuil. Quel sentiment agréable de voir qu’il y a encore des gens qui ne vivent pas dans la crainte permanente de l’autre. Merci.

Lessay est désert.

Lessay. 50
Lessay. 50. J’arrive à Lessay. Photo : 13/05/2018.

Au centre l’épicerie Vival est ouverte, j’y trouve une bière bien fraiche, et deux jeunes gens. L’un d’eux a vécu à Ploërmel, à 20 kilomètres de chez moi et il faisait partie d’une famille de carnavaliers. Aujourd’hui c’est devenu difficile d’exercer ce métier, il en a changé. Il me parle de Campénéac, d’Augan, Paimpont, Montertelot.

Lessay. 50
Lessay. 50. L’abbaye. Photo : 13/05/2018.

L’hôtel du centre est fermé le dimanche. Une boulangerie est ouverte, j’y vais. La dame est très accueillante, on parle, elle me dit qu’il y a un hôtel, un Britt Hôtel, et qu’elle connait bien le gérant, elle le fournit en pain. J’achète quelques viennoiseries pour le dîner de ce soir. Elle me propose de l’appeler, ok, quelques minutes plus tard il est là et me conduit à l’hôtel qui est à un petit kilomètre. Merci à tous les deux.

Lessay. 50
Lessay. 50. Du bel ouvrage. Photo : 13/05/2018.

Une belle journée, du sable, du chemin creux, la mer, les rencontres, le soleil, le beau château de Pirou et un petit 25 kilomètres.

Un ULM rouge sillonne le ciel bleu. Pour le moment je suis seul dans l’hôtel, quatre Anglais à bicyclette doivent arriver. Au dîner, baguette au chorizo et pain au raisins. A demain.

Voir et savoir

  • Pirou. 50. Le château de Pirou est un château fort du XIIe siècle (le plus ancien de Normandie) et profondément remanié au XVIIe siècle. En 1966, il a été racheté par l’abbé Marcel Lelégard (1925-1994), qui l’a restauré puis légué à la Fondation Abbaye de La Lucerne.
Pirou. 50
Pirou. 50. Photo : 13/05/2018.
  • Église Saint-Martin, en partie du XIIIe siècle. 1
  • Créances. 50. Selon René Lepelley, du bas latin credentia, « confiance », sens qu’avait originellement l’ancien français créance et qui reste en français actuel l’un des sens de ce substantif. René Lepelley considère ainsi que Créance aurait été « la cité à laquelle on pouvait se fier. Longtemps sous la domination des comtes de Créances qui avaient sur le territoire délégation de haute-justice. Il subsiste peu de vestiges de ce passé difficile.
  • Le manoir de Bellée, ancienne résidence des comtes de Créances.
  • Église Sainte-Trinité dont le clocher est fortifié.
  • Créances a sa fête de la carotte qui se déroule toujours le deuxième samedi d’août. 2
  • Lessay. 50. Pendant la guerre de Cent Ans, le 11 juin 1356, l’abbaye, qui comptait quinze moines, est dévastée par les Anglo-Navarrais : voûtes, nef et tour-lanterne sont détruites ainsi que le dortoir et le réfectoire. L’architecture atteste le XIe siècle et l’antique simplicité qui distingue en Normandie les constructions ecclésiastiques de Guillaume le Conquérant. C’est l’une des plus pures parmi les œuvres romanes de Normandie et on peut y trouver une phase de la connaissance de la voûte sur croisée d’ogive. Fragment de tombeau du XIVe siècle. 3

Ma collection de tampons

  • Les Dunes : La Plage. 50. Gouville-sur-Mer.
  • Château de Pirou : 50. Pirou.
  • Boulangerie-Pâtisserie. 19, rue Sainte-Croix. Lessay.