aller au contenu

De Coudeville-sur-Mer à Agon-Coutainville

12 mai 2018

Coudeville-sur-Mer(50), départ 8h.

Le restaurant n’est pas ouvert. Je pars. La pluie de hier soir n’a laissé aucune trace. J’arrive à Saint-Martin-de-Bréhal et me dirige plein nord. Un deuxième golf !

Saint-Martin-de-Bréhal. 50
Saint-Martin-de-Bréhal. 50. Photo : 12/05/2018.
Saint-Martin-de-Bréhal. 50
Saint-Martin-de-Bréhal. 50. Une chance, il n’y a pas d’eau. Photo : 12/05/2018.

Je passe par le Havre de La Vanlée, la chaussée est submersible, ça fait un détour mais ça vaut le coup d’œil. Beaucoup de villages de la région sont « -sur-mer ».

Saint-Martin-de-Bréhal. 50
Saint-Martin-de-Bréhal. 50. Belle couche de limon. Photo : 12/05/2018.

A Bricqueville l’église Saint-Vigor est en travaux. La Fondation du Patrimoine est présente parmi les mécènes.

Bricqueville. 50
Bricqueville. 50. La fin des boulangeries. Photo : 12/05/2018.

J’ai un petit creux. Lingreville est à 2 kilomètres. Le ciel est gris, la température bonne, je transpire un peu. Un jeune en voiture me transporte à Lingreville. Pause, chocolat chaud, café, pain aux raisins, à la boulangerie-pâtisserie-bar. Ca va mieux. A la Blancherie, des tours et des murailles qui semblent anciennes.

Lingreville. 50
Lingreville. 50. La Blancherie. Photo : 12/05/2018.

Direction Annoville. J’arrive vers 12h. J’ai lu dans le journal que c’était le dernier jour du festival de « Jazz sous les Pommiers » à Coutances.

Annoville. 50
Annoville. 50. Un paysage bucolique. Photo : 12/05/2018.
Annoville. 50
Annoville. 50. Église Notre-Dame en partie du 11ème siècle. Photo : 12/05/2018.

A 13h je suis à Montmartin-sur-Mer.

Montmartin-sur-Mer. 50
Montmartin-sur-Mer. 50. Église Saint-Martin, du 19ème siècle. Photo : 12/05/2018.
Regnéville. 50
Regnéville. 50. L’arrivée à Regnéville. Photo : 12/05/2018.

Je vais rejoindre Bertrand du Guesclin à Regnéville, nous sommes en 1368, il prend le château qui date, selon les sources, du 11 ou 12ème siècle.

Regnéville. 50
Regnéville. 50. Pâturages, moutons, sable, mer, ciel bleu, un beau cadre. Photo : 12/05/2018.
Regnéville. 50
Regnéville. 50. La tour et l’église dominent le village. Photo : 12/05/2018.
Regnéville. 50
Regnéville. 50. Les vestiges. Photo : 12/05/2018.
Regnéville. 50
Regnéville. 50. Les vestiges. Photo : 12/05/2018.
Regnéville. 50
Regnéville. 50. L’escalier existe encore. Photo : 12/05/2018.
Regnéville. 50
Regnéville. 50. L’église Notre-Dame. Photo : 12/05/2018.

Pause café, bière, sardines. Je longe la Sienne dans les sables herbus, la boue des berges, les crottes de moutons. En face un marcheur, non, une marcheuse, une Anglaise qui arrive de Cherbourg et qui se rend à Saint-Malo.

Regnéville. 50
Regnéville. 50. Du sable dur et de l’herbe. Photo : 12/05/2018.
Regnéville. 50
Regnéville. 50. Vases sèches et rivière infranchissable. Photo : 12/05/2018.
Regnéville. 50
Regnéville. 50. Des dessins à l’infini. Photo : 12/05/2018.

Je me dirige vers Pont de la Roque, un promenade fatigante. Je vois le pont mais la berge est instable, je fais un long détour avant de l’atteindre.

Regnéville. 50
Regnéville. 50. Photo : 12/05/2018.
Regnéville. 50
Regnéville. 50. Pas possible de traverser pour rejoindre Heugueville-sur Sienne. Photo : 12/05/2018.
Orval-sur-Sienne. 50
Orval-sur-Sienne. 50. Le pont de La Roque est détruit par la Royal Air Force le 14 juin 1944. Photo : 12/05/2018.

Au carrefour qui indique qu’Agon-Coutainville est à 7 kilomètres, je craque, je m’installe sur le bord de la route, un couple en voiture s’arrête. Merci. 10 minutes plus tard je suis devant l’Office de Tourisme où l’hôtesse m’indique un hôtel à proximité, au centre, Les Coutainvillaises. Il y a une chambre disponible, c’est parfait. L’accueil est vraiment sympathique et cool.

Agon-Coutainville. 50
Agon-Coutainville. 50 . Soirée-étape du 12 mai 2018. Photo : 12/05/2018.

Fini le régime poisson-fruits de mer, ce soir c’est côtes d’agneau et frites. Les meilleures frites de Normandie affiche un guide.

Petite balade en bord de mer et au lit. Demain, pas d’urgence, le dimanche c’est petit-déjeuner à 8h30. Je dois être aux alentours des 200 kilomètres. Ça avance, pas à pas.

Agon-Coutainville. 50
Agon-Coutainville. 50. Le soleil se couche, moi aussi. Photo : 12/05/2018.

Voir et savoir

  • Bricqueville-sur-Mer. 50. Les huit fiefs qui constituaient la paroisse de Bricqueville-près-la-Mer appartenaient à deux seigneurs différents : les Paynel auxquels succédèrent les Halluin de Piennes puis les Montgomery pour les fiefs de Bricqueville, de Saint-Éloy, des Mézières et de Sey et les seigneurs de Chanteloup pour les fiefs de la Saucée, d’Annoville, de la Vallée et de la Motte.
  • Havre de la Vanlée.
  • Mona Ozouf, écrivain et historienne, née en 1931, est propriétaire d’une maison sur le Havre de la Vanlée, aux Salines. 1
  • Lingreville. 50. C’est une bourgade d’environ 400 âmes avec son marché hebdomadaire lorsque le 12 juillet 1346 le roi d’Angleterre débarque à la Hougue avec ses troupes pour reconquérir la Normandie. En 1347, une bataille âpre est disputée entre les Anglais et la résistance française dans la seigneurie de l’Oiselière à Lingreville.
  • Au XVIème siècle, un gros travail d’assèchement des deux grandes mares de Lingreville est entrepris. Les nouvelles terres gagnées sur les mielles et les maresqs sont appelées les croultes. 2
  • L’église Saint-Martin est du 13ème siècle, puis remaniée.
  • Regnéville-sur-Mer. 50. Possession de Charles II de Navarre. Les Navarrais perdent la ville en juin 1378. La forteresse est épargnée de la destruction dans l’attente de la conquête de Cherbourg, qui échoue finalement.
  • Regnéville-sur-Mer est situé à 10 km au sud-ouest de Coutances, au bord du havre de la Sienne, en face de la pointe d’Agon. La construction du château de Regnéville daterait du XIe siècle. Il fait l’objet d’âpres batailles entre Français et Anglais pendant la guerre de Cent Ans.
  • L’église Notre-Dame de Regnéville est dotée d’une tour-clocher massive, datée du XIIe siècle. Regnéville fut autrefois actif avec le commerce de la chaux et la pêche des terre-neuvas.
  • Le château de Regnéville est un ancien château fort fondé au XIIe siècle, remanié aux XIVe et XVe siècles et ruiné en 1637.
  • En 1336, le fief de Regnéville passe dans les mains de la famille de Navarre. En 1349, Charles le Mauvais, roi de Navarre, hérite des possessions normandes de son père, le comte d’Évreux, Philippe III de Navarre. Il est probable que le château de Regnéville a été reconstruit à cette époque.
  • En 1364, Charles V monte sur le trône de France. Les bandes de Charles le Mauvais, alliées aux Anglais, tiennent la Normandie en s’appuyant sur d’innombrables châteaux. Celui de Regnéville connaît alors d’importants travaux de renforcement des fortifications.
  • Après la tentative d’empoisonnement du roi de France par un familier du roi de Navarre en mars 1378, Charles V envoie le duc de Bourgogne et le connétable du Guesclin se saisir des places fortes de Charles le Mauvais en Normandie.
  • Ainsi, au début du mois de mai 1378, la forteresse de Regnéville est prise par les troupes du roi de France.
  • Après la mort de Charles V en 1380, son fils Charles VI rend ses terres à Charles de Navarre. 3
  • Coutances. 50. Possession de Charles II de Navarre, la ville lui est acquise au traité de Mantes en 1354, puis prise par Bertrand du Guesclin à l’été 1364 et reprise par Louis de Navarre peu après. Elle est cédée par les Navarrais aux Français en 1365.
  • Le mot mielle est un terme propre au parler de la Manche. Les mielles désignent des grèves plates, sèches et mobiles. Cette appellation est également donnée à des dunes, des plaines de sable qui sont voisines de la mer et dont une partie est cultivée. Le mot mielle constitue un emprunt à l’ancien norois melr « colline de sable, dune ». À ce terme s’apparente celui de milgreu, qui désigne l’oyat ou roseau des sables (Ammophila arenaria), de l’ancien norois melr « sable, dune » + gras « herbe ». 4
  • Agon-Coutainville. 50. L’église Saint-Évroult d’Agon, elle date des XIIème et XIIIème siècles.
  • Marie Hardy, la « mère Hardy », aux cuisines du restaurant Hardy depuis 1931, obtient une étoile au Guide Michelin. Elle a l’honneur, le 5 juillet 1960, d’être demandée pour aller faire et servir le repas lors du passage du général de Gaulle dans la Manche.

Ma collection de tampons

  • Bar, PMU : Le Sulky. Montmartin-sur-Mer.
  • A L’Escale : Bar-épicerie-tabac. Regnéville.
  • Coutances-Tourisme : 50230 Agon-Coutainville.