aller au contenu

Un musée Bertrand du Guesclin en Bretagne

Bertrand du Guesclin aide à comprendre le 14ème siècle, la guerre de Succession de Bretagne, la 1ère partie de la guerre de Cent Ans, les relations entre les Plantagenêts et les Valois, l’évolution des métiers de la guerre...

Plusieurs villes peuvent prétendre à créer ce Musée : Broons, Lamballe, Dinan, Auray, Guingamp, Brest, Guérande, Rennes, Grand-Fougeray, Nantes, Malestroit, Les Iffs, Montmuran, Pontorson, le Mont-Saint-Michel, Laval, dans l’abbaye de Clermont où le cœur de Jeanne de Laval repose.

Le contexte actuel est favorable

Les Fêtes médiévales fleurissent et ont un grand succès, Dinan, Hennebont, Josselin, Grand-Fougeray, Provins...300.000 visiteurs par an à Guédelon, Yonne.

Dinan. 22. Fêtes des remparts avec Bertrand du Guesclin
Dinan. 22. Fêtes des remparts avec Bertrand du Guesclin . Presse : Le Télégramme.

A Malestroit, Morbihan, le 19 janvier 1343, en l’église de la Madeleine, une trêve est signée entre le roi d’Angleterre, Edouard III, et le roi de France, Philippe VI de Valois.

Malestroit. 56. La Madeleine
Malestroit. 56. La Madeleine . Photo : 11/09/2009.

 Les associations équestres « médiévales » sont de plus en plus nombreuses.

 Les visiteurs sont comblés et enthousiastes.

Malestroit. 56. De nombreux visiteurs
Malestroit. 56. De nombreux visiteurs . Photo : 13/09/2009.

 Les jeunes ne connaissent pas Bertrand du Guesclin.

 Les relations Bretagne-France de Bertrand du Guesclin sont à expliquer.

Les thèmes à évoquer sont illimités

 La fin des Croisades.

 Philippe le Bel et les « rois maudits ».

 La fin de l’ordre des Templiers.

 L’expulsion des Juifs.

 La fin des Capétiens et l’arrivée des Valois.

 Les Papes à Avignon.

 Les prétendants à la couronne de France, Edouard III, Charles de Navarre.

 Le duché de Bretagne, ses origines, l’hommage.

 La succession du duc Jean III, Jeanne de Penthièvre-Blois, Jean de Montfort.

 La guerre de Succession de Bretagne, les partis concernés, les batailles, les hommes.

 Le Combat des Trente.

 Olivier de Clisson, les De Rohan.

 La canonisation de Charles de Blois.

 Les armées, les chevauchées, les batailles, les traités, les rançons, les otages, les armures, les chevaux, les tournois, l’adoubement, le chevalier, les blasons, les armes de guerre, les sièges.

Malestroit. 56. Des machines de guerre
Malestroit. 56. Des machines de guerre. Photo : 13/09/2009.
Malestroit. 56. Les équipements des chevaliers
Malestroit. 56. Les équipements des chevaliers . Photo : 13/09/2009.

 L’arrivée du canon, incidence sur la guerre et la construction.

 L’architecture des châteaux, terre, pierre, donjon, douve.

 Les hommes de guerre, la féodalité, le suzerain, le vassal.

 Les campagnes, les paysans, l’habitat, la nourriture, les métiers, l’élevage.

 Les villes, les remparts, les constructions, les métiers, forgerons, potiers, fileuses.

Malestroit. 56. Les artisans au travail
Malestroit. 56. Les artisans au travail. Photo : 13/09/2009.

 Les taxes, dîmes et autres impôts.

 La justice, haute et basse justice, les piloris.

 L’église, les paroisses, son influence dans la guerre, les taxes.

 L’« utilisation » de Bertrand du Guesclin après sa mort.

Les animateurs existent

 Un comité de création, réflexion, animation, avec des spécialistes de cette période, il sont nombreux.

 Une bibliothèque spécialisée.

 La projection de films.

 Des conférences. Avec des écrivains spécialisés.

 Des débats.

 Un marché médiéval annuel, des produits, des artisans.

Une thématique annuelle riche

 Ploërmel, le combat des Trente.

 Dinan. Le tournois avec Thomas de Cantorbéry.

 Mauron, la bataille.

 La Roche-Derrien, une défaite de Charles de Blois.

 Josselin, Olivier de Clisson.

 Auray, la victoire de Jean de Montfort, 1364.

 Rennes, les remparts.

 Guérande, les traités de 1365 et 1381.

 Grand-Fougeray, la prise du château. 1

 Pontorson...dans la Manche...étape importante de sa carrière.

Genêts. 50. Vue sur la baie du Mont Saint-Michel
Genêts. 50. Vue sur la baie du Mont Saint-Michel. Photo : 19/03/2011.

La synergie avec d’autres villes est profitable

 L’association de ces villes à l’animation du Musée augmente sa présence sur le territoire breton, voire plus large, Clisson, Jerzey, l’Angleterre, l’Espagne.

 La liste des villes où Bertrand du Guesclin est passé est longue et offre des possibilités intéressantes de « jumelages », Châteauneuf-de-Randon 2, Caen, Rouen, Paris.

 La création d’un circuit des villes médiévales est envisageable, ainsi qu’un circuit Bertrand du Guesclin à travers toute la Bretagne, la France, voire l’Espagne.

Une implantation et un cadre bien choisis

 Dans un parc, une zone boisée, avec suffisamment de surface pour pratiquer des animations en extérieur.

 Un bâtiment-musée construit, ou mieux, un ancien manoir, un site du 14ème siècle.

Par exemple

Sarzeau. 56. Suscinio
Sarzeau. 56. Suscinio . Photo : 26/05/2005.