aller au contenu

1368. Bertrand du Guesclin a 48 ans

Bertrand du Guesclin combat avec le duc Louis d’Anjou en Provence. Il est excommunié par le pape. Naissance de Charles, futur Charles VI. Charles V reprend la guerre contre les Anglais. Louis de Sancerre a environ 36 ans.

Bertrand du Guesclin est avec le duc Louis d’Anjou en Provence

En 1368, Louis d’Anjou, lieutenant du roi Charles V en Languedoc, finance Henri de Transtamare afin qu’il remobilise les routiers partis vers le Languedoc pour qu’il puisse reprendre sa couronne. Il en utilise le plus grand nombre pour attaquer la Provence, sur laquelle il a des vues et pour faire pression sur le pape qui vient de réinstaller le Saint-Siège à Rome à la fureur de Charles V qui perd ainsi un de ses plus puissants relais diplomatiques. La Provence ayant fait front contre l’assaut, et Jeanne de Naples ayant fait miroiter au duc d’Anjou une éventuelle adoption, ce dernier renvoie les compagnies avec Bertrand du Guesclin à leur tête soutenir Henri de Trastamare. 1

Jeanne Ière de Naples dite la Reine Jeanne comtesse de (...)
Jeanne Ière de Naples dite la Reine Jeanne comtesse de Provence. Source : Wikipédia.

7 février. Bertrand du Guesclin est à Montpellier  2

26 février. L’attaque est déclenchée quand Louis d’Anjou donne ordre aux troupes placées sous le commandement de Bertrand du Guesclin d’envahir la Provence.

Bertrand du Guesclin se met en marche le 26 février avec 2 000 hommes et met le siège devant Tarascon le 4 mars. La ville est bloquée de toute part. Les trébuchets font plusieurs victimes dont le clavaire Martin Champsaur. La ville de Tarascon capitule le 20 ou 22 mars, mais sera reprise en septembre 1368. 3

Avignon est rapidement rançonnée. Le Sénéchal de Provence, Raymond d’Agoult, a enfin levé des troupes et se porte au secours de Tarascon et d’Arles.

Mars. Raymond VIII de Turenne fait ses armes contre Bertrand du Guesclin à Tarascon qui est prise le 22 mai. 4

11 avril. La rencontre des deux armées a lieu devant Arles et l’affrontement se solde par la déroute des troupes fidèles à la reine Jeanne. Arles isolée doit alors faire face seule à l’adversité, retranchée derrière ses murailles blanches qui donnaient à la ville son surnom de l’époque : Arles, la blanche. 5

D’après le chroniqueur arlésien Bertrand Boysset, ce siège sanglant se termine le 1er mai :

L’an du seigneur 1368, le 11 avril, qui fut le 3e jour de Pâques, le seigneur Louis, duc d’Anjou, frère du roi de France, assiégea la cité d’Arles et le seigneur Bertrand Duguesclin, comte de Longueville mena pour lui le siège ; il dura jusqu’au 1er mai. Ce jour-là, ils s’en allèrent sauf les morts qui restèrent.

Un autre chroniqueur, Cuvelier, dans sa Chronique de Bertran Duguesclin, suggère que la ville paye comme Avignon, une rançon :

Et puis de là alla droit en Arles le blanc
Aux champs si se logean et myt l siege grand ;
Mais parlement y ot et duc et de Bertan
Et tant, qu’il est avis, selon mon essiant,
Qu’ils firent leur accort par monnaie païent. 6

Bertrand du Guesclin remonte ensuite vers Apt. Poursuivi par les troupes du Sénéchal de Provence, il se replie à Céreste. Le choc entre les deux armées voit la lourde défaite des Provençaux. 7

Apt. 84
Apt. 84. Le blason de la ville, l’aigle à deux têtes ! Photo : 28/06/2018.

Raymond d’Agoult a à ses côtés Raymond VIII de Turenne et son père Guillaume III Roger de Beaufort, il est le petit-neveu du pape Clément VI et le neveu de Grégoire XI ! Raymond VIII de Turenne a 16 ans.

Cet exploit vaut à Bertrand du Guesclin d’être excommunié le 1er septembre 1368 par le pape Urbain V.

Céreste. 04
Céreste. 04. Vestiges des remparts envahis par la végétation. Photo : 28/06/2018.

20 juin. Louis de Sancerre est nommé maréchal de France

Il rend de grands services au roi Charles V qui le nomme maréchal de France pour protéger Paris menacée par des compagnies gasconnes et anglaises. Il seconde Bertrand du Guesclin dans la reconquête de la Guyenne. Le roi le nomme ensuite commandant de l’armée de Guyenne. 8

20 novembre. Traité d’alliance contre l’Angleterre signé à Tolède entre les ambassadeurs du roi de France et Henri de Trastamare. Négocié pendant le siège de Tolède par les troupes franco-castillanes d’Henri II et de Bertrand du Guesclin, il confirme celui signé en août 1367 à Aigues-Mortes. Le traité prévoit non seulement une paix durable entre la Castille et la France mais surtout une alliance navale entre les deux pays contre l’Angleterre.

Tolède. Espagne
Tolède. Espagne. Photo : 03/06/2019.

3 décembre. Charles V reprend la guerre

Rentré ruiné de Castille, le Prince noir doit lever un impôt en Aquitaine, ce qui est très mal perçu dans les territoires récemment passés sous contrôle anglais et qui subissent de sa faute le retour des Compagnies.

Jean d’Armagnac conteste cet impôt devant la cour de Justice de Paris. En acceptant de répondre à son appel, le 3 décembre 1368, Charles V fait acte de souveraineté sur la Guyenne. Il ouvre la porte au ralliement des terres octroyées aux Anglais au traité de Brétigny : la reconquête s’effectue grandement par le retournement des villes d’Aquitaine souvent monnayé contre des promesses de fiscalité plus légère.

Les Anglais n’ont pas les moyens financiers pour s’opposer à la guerre de siège et de retournements qu’ils doivent subir sur tous les fronts face à des armées coordonnées au niveau de chaque apanage et rodées par la guerre contre les Compagnies : les places fortes anglaises tombent les unes après les autres. 9

3 décembre. Naissance de Charles, futur Charles VI, roi de France.

3 décembre. Jean de Dormans, évêque de Beauvais, est nommé cardinal par le pape Urbain V.

Pierre de Villiers, seigneur de L’Isle-Adam

Charles V, le prend à son service et le nomme en 1368 grand maître de l’Hôtel du roi, poste qu’il occupe jusqu’à sa mort. En 1351 Bertrand du Guesclin est à Pontorson, Manche, auprès du maréchal de France, Arnoul d’Audrehem et de Pierre de Villiers, gouverneur de la ville. Les deux hommes se connaissent bien.

Saumur renforce ses défenses

Alors que les troupes anglaises commencent à menacer Saumur, 10 que la vieille ville est enclose derrière un nouveau mur, les nouveaux travaux ont pour objectif premier de renforcer le château.

L’ancien mur du Boile est surélevé et doublé sur le flanc oriental, du côté de l’actuel parking. Une palissade de bois est édifiée en avant de la courtine du XIIIe siècle.

L’accès à la haute cour est renforcé par un dispositif en chicane comprenant deux fossés et deux ponts-levis. La poterne d’entrée de la basse cour, " le portail du Baile vers les Champs ", est, en 1368, rehaussée par trois rangées ( "trois ornes" ) et demie de pierres.

Saumur. 49
Saumur. 49 . Le château, les remparts. Photo : 29/12/07.

Les textes décrivent les travaux qui suivent : trois cheminées, un toit d’ardoise, des hourds en bois, une échelle et un double pont-levis. La figuration des Très Riches Heures correspond parfaitement. Le pont-levis double contrôlant l’accès au châtelet (qui était d’un type plus ancien que celui des Très Riches Heures) est réparé et ses chaînes remplacées, en 1370-1371.

Ces derniers renseignements proviennent des comptes de Macé Darne, un bourgeois de Saumur qui joue un grand rôle comme financier et surtout comme maître des œuvres ( maître des travaux ) du duc Louis 1er pour l’Anjou et le Maine. Il a été commis dans sa charge le 5 mai 1367 et il meurt le 7 mai 1376, sans avoir pu mettre en ordre ses affaires. 11

500 Anglais déguisés en paysans entrent dans la ville de Château-Gontier

C’est le jour de marché, ils s’emparent de la ville ainsi que plusieurs villages aux alentours. 12

Début de la construction de la cathédrale de Mende

C’est à cette époque que le pape Urbain V fait commencer les travaux de la cathédrale de Mende. 13

Mende. 48
Mende. 48. La cathédrale. Photo : 23/04/2019.