aller au contenu

De Monteneuf à Broons

5 septembre 2015

Repérage de Monteneuf à Broons

Broons, reste d'une statue de Bertrand du Guesclin à la (...)
Broons, reste d’une statue de Bertrand du Guesclin à la mairie.

J’ai envie de découvrir le chemin qui mène de Monteneuf à Broons. Environ 60 kilomètres, en voiture. Il n’est pas très attrayant. Si je décide de le faire, à pied, il faudra que j’intègre quelques détours par des petites routes. Evidemment, la surprise est moindre car je connais déjà bien la région.

Paimpol. Abbaye de Beauport
Paimpol. Abbaye de Beauport.

Le soir, étape à Paimpol, près de l’Abbaye de Beauport. C’est le « point zéro » du circuit de Bretagne vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Le lever du soleil est exceptionnel sur la baie devant l’Abbaye.


Voir et savoir

  • Broons,22 : 1109, Pleardus, seigneur de Bron, est témoin dans l’acte de fondation du Prieuré de Jugon par Olivier de Dinan, ce qui atteste qu’il est son vassal. 1251, le seigneur de Pontorson et autres lieux, Robert du Guesclin, devient seigneur de Bron en épousant l’héritière. Leur fils aîné, Robert, lui succéde et épouse Jeanne de Malemains, qui lui donne plusieurs enfants, dont l’aîné et héritier Bertrand Du Guesclin en 1320. Le château de la Motte-Broons n’existe plus. 1840, inauguration de la Colonne du Guesclin. 12 février 1977, la statue de Bertrand du Guesclin, considéré comme un traître par les nationalistes bretons, FLB, est détruite. Chapelle de la Madeleine, 14e, « on la dit fondée par la mère de du Guesclin vers 1365 ». 20 mai 1961, une oblitération « premier jour » se déroule pour célébrer la sortie du timbre postal à l’effigie de Du Guesclin. Nombreuses enseignes au nom de Bertrand du Guesclin.
  • Saint-Méen-le-Grand,35 : Croisement de voies gallo-romaines. Saint-Méen est invité par le seigneur Caduon à s’installer sur ses terres. Église abbatiale de Saint-Méen, parties du 11e, reliques de Saint-Méen, vitraux du 13e et 14e. Gneiss au nord et schiste.
  • Gaël,35 : Aux 6e et 7e, Gaël aurait été la capitale de la Domnonée. Selon la tradition, une abbaye celtique sous le nom de Saint-Jean-de-Gaël, ou Wadel, est bâtie vers 600 par Mevennus, ou Mewen, neveu de l’évêque Samson de Dol avec la permission de Judaël, roi de Domnonée. Au milieu du Poutrecouët, Gaël est au 7e siècle une résidence royale. L’abbaye est détruite en 799 (ou en 811) par Charlemagne et rebâtie en 816 par l’abbé Helocar évêque de Saint-Malo. 919, l’invasion viking provoque le transfert des reliques de Saint-Méen à l’Abbaye Saint-Florent de Saumur. Église Saint-Pierre, nef romane. Dans le château naît la famille des Gaël-Montfort-Laval. Raoul VII choisit le parti de Charles de Blois-Penthièvre et meurt en 1347 à la Roche-Derrien. Son fils, Raoul VIII, est prisonnier à la bataille d’Auray, 1364, se bat au côté de Bertrand Du Guesclin en Espagne, est à la bataille de Chisey, en 1372, au siège de Brest, en 1373. Bertrand du Guesclindémantèle le château de Gaël-Montfort en 1372 ou 1373, disent certains, sans sources fiables. Pour quelles bonnes raisons détruire son château alors qu’il combat à ses côtés ? Raoul VIII le reconstruit en 1376, et l’achève en treize ans. Il fait partie de l’association des seigneurs qui rappelleront le duc Jean IV, auquel il amène, quatre-vingt-dix lances en 1379. Aucun reste du château de Gaël.
  • Paimpont,35 : Monastère fondé au 7e siècle, devient abbaye Notre-Dame de Paimpontau 13e. Paroisse de l’évêché de Saint-Malo, archidiaconé de Porhoët, doyenné de Beignon. Forges. Station biologique.
  • Beignon,56 : Maisons en schiste pourpre,siltites. 869, le roi Salomon devient propriétaire des terres de Beignon et donne le pays aux évêques d’Aleth, Saint-Malo en 1152. La baronnie de Beignon subsiste jusqu’à la Révolution. 1945, le Général de Gaulle transforme le camp militaire de Coëtquidan en Ecoles Militaires de Saint-Cyr-Coëtquidan. Statue de Bertrand du Guesclin. Musée. Gabriel Deshayes. Saint-Malo-de-Beignon.
  • Porcaro : Château des Touches, Alix de Trécesson, fille de Jean et Catherine de Montauban, 1350. Église et Madone des Motards.