aller au contenu

Des Rosiers à Juigné

8 juin

Bertrand négocie le retrait des Anglais de l’abbaye de Saint-Maur de Glanfeuil.

8 heures, c’est parti pour Juigné. Je retourne vers Gennes et l’église Saint-Eusèbe, je retrouve la rive sud de la Loire.

Les Rosiers-sur-Loire. 49
Les Rosiers-sur-Loire. 49
Photo : 08/06/2021.
Les Rosiers-sur-Loire. 49
Les Rosiers-sur-Loire. 49
Photo : 08/06/2021.
Les Rosiers-sur-Loire. 49
Les Rosiers-sur-Loire. 49
L’église perchée de Gennes. Photo : 08/06/2021.
Les Rosiers-sur-Loire. 49
Les Rosiers-sur-Loire. 49
Photo : 08/06/2021.
Les Rosiers-sur-Loire. 49
Les Rosiers-sur-Loire. 49
Photo : 08/06/2021.

Une toue ou toue cabanée est un type de bac servant de bateau de pêche fluvial traditionnel de la Loire, avec ou sans cabane. Elle possède une proue large, utilisée notamment par les pêcheurs pour la pêche au saumon au filet-barrage, et également pour l’extraction de sable, ou le transport de passagers ou de marchandises.

Les Rosiers-sur-Loire. 49
Les Rosiers-sur-Loire. 49
Photo : 08/06/2021.
Les Rosiers-sur-Loire / Le Thoureil. 49
Les Rosiers-sur-Loire / Le Thoureil. 49
Photo : 08/06/2021.

La route vers Le Thoureil est agréable.

Le Thoureil. 49
Le Thoureil. 49
Photo : 08/06/2021.

Le village a une activité marinière pendant plusieurs siècles. Le port-batelier est une étape de la marine de Loire dans le commerce des vins de Loire ainsi que du sel de Guérande et de Noirmoutier.

Le Thoureil. 49
Le Thoureil. 49
Photo : 08/06/2021.

Trois cales d’amarrage sont encore utilisées par les mariniers-amateurs et les pêcheurs traditionnels.

Le Thoureil. 49
Le Thoureil. 49
Photo : 08/06/2021.

J’en envie d’un café, le restaurant La route du sel est fermé, cependant un jeune est près de la porte, je lui demande s’il est tout de même possible de me faire un café. Une dame s’approche, elle hésite un peu et finalement m’ouvre la porte. Merci pour cette gentillesse. L’endroit est fort agréable.

Le Thoureil. 49
Le Thoureil. 49
La route du sel. Photo : 08/06/2021.
Le Thoureil. 49
Le Thoureil. 49
Église Saint-Charles, 11 et 12ème siècles, dédiée à saint Genulfe puis à saint Charles. Photo : 08/06/2021.
Le Thoureil. 49
Le Thoureil. 49
Photo : 08/06/2021.
Le Thoureil. 49
Le Thoureil. 49
Saint-Maur. Photo : 08/06/2021.

La tour de Galles ou de Richebourg est un héritage du 11ème siècle, c’est un point d’observation stratégique permettant de surveiller les mouvements de la Loire et ses rives à l’époque où Foulques Nerra cherche à renforcer son emprise sur le Saumurois, suite à sa reconquête de 1026.

Le Thoureil. 49
Le Thoureil. 49
Saint-Maur. Photo : 08/06/2021.
Le Thoureil. 49
Le Thoureil. 49
Photo : 08/06/2021.
Le Thoureil. 49
Le Thoureil. 49
Photo : 08/06/2021.
Le Thoureil. 49
Le Thoureil. 49
Abbaye de Saint-Maur. Photo : 08/06/2021.

Selon la légende, au 6ème siècle, saint Benoît envoie un disciple dénommé Maurus, moine du Mont Cassin, en Gaule. Il fonde l’abbaye de Glanfeuil, première abbaye bénédictine d’Anjou, qu’il gouverne pendant près de quarante ans.

En décembre 1370, les Anglais, chassés du Maine par Bertrand du Guesclin, se sont retirés de Pontvallain dans l’abbaye de saint Maur.

Le Thoureil. 49
Le Thoureil. 49
Abbaye de Saint-Maur. Imposante. Photo : 08/06/2021.

Au 6ème siècle, saint Maur s’y établit dans l’ancienne villa gallo-romaine de Glanfeuil et y fonde l’abbaye Saint-Maur de Glanfeuil.

L’abbaye est fermée, selon des informations locales, elle ne se visite plus.

Le Thoureil. 49
Le Thoureil. 49
Abbaye de Saint-Maur. Photo : 08/06/2021.
Le Thoureil. 49
Le Thoureil. 49
Abbaye de Saint-Maur. Photo : 08/06/2021.

En 1370 l’abbaye Saint-Maur de Glanfeuil est occupée par les Anglais John Cresswell et Hugh de Calveley, Bertrand traite avec eux, il connait bien Hugh de Calveley, et leur propose une« indemnité » qui est à l’origine du Trépas de Loire, un droit de passage.

Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Photo : 08/06/2021.

En 1343, le sel devient un monopole d’État par une ordonnance du roi Philippe VI de Valois, qui institue la gabelle, la taxe sur le sel. L’Anjou fait partie des pays de "grande gabelle" et comprend seize tribunaux spéciaux ou "greniers à sel", dont celui de Saint-Rémy-la-Varenne.

Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Église Saint-Rémy des 11, 12, 13ème siècles. Photo : 08/06/2021.
Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Église Saint-Rémy des 11, 12, 13ème siècles. Photo : 08/06/2021.
Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Église Saint-Rémy des 11, 12, 13ème siècles. Photo : 08/06/2021.
Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Église Saint-Rémy des 11, 12, 13ème siècles. Photo : 08/06/2021.
Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Le prieuré. Photo : 08/06/2021.
Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Repas en terrasse. Photo : 08/06/2021.

L’endroit est accueillant et ombragé. Le nom est appétissant Au délice du terroir. Pourquoi ne pas en profiter, il est un peu tôt et les clients ne sont pas encore arrivés. Les restaurateurs sont d’accord pour me faire une assiette de charcuteries, foie gras, pâté, rillettes, cornichons, salade, pain grillé, rosé du patron. Ils déjeunent à la table d’à côté, on parle en mangeant.

Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Saint-Rémy-la-Varenne. 49
Un champ d’asperges. Photo : 08/06/2021.

Quelle chaleur.

Blaison-Gohier. 49
Blaison-Gohier. 49
Photo : 08/06/2021.
Blaison-Gohier. 49
Blaison-Gohier. 49
L’église Saint-Aubin. Photo : 08/06/2021.

Une église paroissiale dédiée à saint Sauveur est édifiée en 540 par l’abbaye de Saint-Maur. Une nouvelle église est bâtie en 1020 par Foulques Nerra qui établit le chapitre de Saint Aubin.

Blaison-Gohier. 49
Blaison-Gohier. 49
L’église Saint-Aubin. Miséricorde. Photo : 08/06/2021.

La miséricorde, également appelée patience ou crédence, est une petite console fixée à la partie inférieure du siège pliant d’une stalle de chœur. Elle permet au clerc ou au moine qui participe à l’office divin de prendre appui sur elle lorsqu’il se tient debout et que son siège est relevé.

Blaison-Gohier. 49
Blaison-Gohier. 49
L’église Saint-Aubin. Miséricorde. Photo : 08/06/2021.
Blaison-Gohier. 49
Blaison-Gohier. 49
Photo : 08/06/2021.

Un château est construit en pierre, avec enceinte et douves aux environs de l’an 1020, c’est-à-dire contemporain de l’église. Il est ensuite l’objet de destructions, de reconstructions, d’incendies. Les Anglais le « désarment » pendant la guerre de Cent Ans. Il appartient à cette époque à la famille de Rais.

Blaison-Gohier. 49
Blaison-Gohier. 49
Photo : 08/06/2021.

Thibaut de Blaison (ou de Blazon), mort en 1229, est un membre de la noblesse angevine ou poitevine et un poète français du 13ème siècle.

Saint-Sulpice-sur-Loire. 49
Saint-Sulpice-sur-Loire. 49
Photo : 08/06/2021.

Je longe le mur qui entoure le domaine de la Boutonnière. A Saint-Sulpice est signalé un ancien petit gué sur la Loire.

Je constate que les maisons neuves sont de plus en plus fermées sur elles-mêmes, avec des portails pleins, pour ne rien voir ? pour ne pas être vu ? les deux ? L’individualisme gagne du terrain. C’est vrai que ces portails en PVC coloré ne coûtent pas chers, enfin moins que le bois.

Il fait très chaud, j’en ai plein les bottes, façon de parler. Je m’assieds sur un muret et attends une personne sympathique et voiturisée qui m’avancera. Une dame dont le fils s’intéresse à l’histoire me conduit à Garennes-Juigné, jusque devant la brasserie, Bistrot le 1006, qui commence à rentrer ses chaises de terrasse.

Juigné-sur-Loire. 49
Juigné-sur-Loire. 49
Le schiste est revenu. Photo : 08/06/2021.
Juigné-sur-Loire. 49
Juigné-sur-Loire. 49
Chambre d’hôtes des deux moulins. Photo : 08/06/2021.

Le propriétaire de la brasserie me dit qu’il y a un hôtel, le Fief de La Thioire, près du stade. Je le cherche et constate qu’il y a aussi des chambres d’hôtes. Je demande à des dames en voiture si elles connaissent l’hôtel, elle me disent que oui, « si vous voulez on vous y emmène ». Ok, on roule dans les rues environnantes, elles ne trouvent pas, elles mettent le GPS, on trouve, on est revenu au point de départ. Tout cela dans une joyeuse ambiance, les trois mamies sont souriantes, un peu excitées, et cette aventure les amuse. La conductrice est une bretonne d’Hennebont, elle va à Concarneau en fin de semaine. Merci.

Juigné-sur-Loire. 49
Juigné-sur-Loire. 49
Photo : 08/06/2021.

J’ai quitté la craie, le calcaire et les rognons de silex pour retrouver le schiste du massif armoricain.

Finalement je choisis la chambre d’hôtes, Les Chambres du Meunier. L’accueil est très sympathique. Les propriétaires gèrent également une entreprise de vins et une boutique de produits bio, Le Domaine des deux Moulins.

Après la bonne douche, je déguste un Côteau de l’Aubance au chai et j’achète sur place des abricots, radis, fraises, pour un repas végétarien et du rosé sec de production locale labellisé AB. L’apérosé. Je ne finis pas la bouteille !

Juigné-sur-Loire. 49
Juigné-sur-Loire. 49
Repas radis, fruits et rosé...tout bio ! Photo : 08/06/2021.

La chambre est agréable, il y a cinq lits, l’embarras du choix.

Voir et savoir

  • Le Thoureil. 49. Le port était une étape de la Marine de Loire dans le commerce des vins de Loire ainsi que du sel de Guérande et Noirmoutier.

Saint Maur ou Amaury, Amalric, Maura, Morane, Mauro est né à Rome vers 512 et mort vers 584. Premier des disciples de saint Benoît de Nursie, il est le saint patron des charbonniers, des chaudronniers, des fossoyeurs. 1

Aux Ponts-de-Cé et à l’abbaye fortifiée de Saint-Maur-sur-Loire, Hugh de Calveley et Sir John Cresswell, un ancien capitaine des grandes compagnies, tenaient à leur discrétion le cours de la basse Loire. Bertrand avait peut-être estimé qu’il valait mieux ne pas s’attaquer à des adversaires de taille à se défendre longtemps et avec succès. Mais il avait aussi en face de lui, non seulement l’ennemi, mais un homme auquel le rattachaient, en dépit de tout, les souvenirs de la première expédition de Castille dont ils s’étaient partagé le commandement et le profit. Bertrand négocia l’évacuation de Saint-Maur avec Hugh de Calveley au prix d’une grosse rançon, qui fut levée sur le produit d’une taxe sur les marchandises passants en Loire, et qui se maintint jusqu’au dix-huitième siècle sous le nom de tréspas de Loire2

  • Saint-Rémy-la-Varenne. 49. Prieuré bénédictin construit au 13e siècle, ensemble prieural Renaissance. 3
  • Blaison-Saint-Sulpice. 49. Édifiée au XIIe siècle, l’église Saint-Aubin est reconstruite dans un style gothique aux XIIe et XIIIe siècles. C’est une ancienne collégiale. 4
  • Saint-Sulpice-sur-Loire. L’église est classée au répertoire des Monuments historiques du fait de son portail qui comporte, au-dessus de la porte principale, le premier article du décret du 18 floréal de l’an II (1794) rédigé par Robespierre : "Le peuple français reconnaît l’existence de l’Être Suprême et l’immortalité de l’âme." Les chrétiens ont ensuite tenté d’effacer la partie concernant l’être suprême, essayant de ne garder que l’immortalité de l’âme, mais on distingue encore l’ensemble.

Lors de mon passage du 17.07.2021.

Saint-Sulpice-sur-Loire. 49
Saint-Sulpice-sur-Loire. 49
Église Saint-Sulpice du 18ème siècle. Photo : 17/07/2021.
Saint-Sulpice-sur-Loire. 49
Saint-Sulpice-sur-Loire. 49
Église Saint-Sulpice du 18ème siècle. Photo : 17/07/2021.
Saint-Sulpice-sur-Loire. 49
Saint-Sulpice-sur-Loire. 49
Église Saint-Sulpice du 18ème siècle. Photo : 17/07/2021.
Saint-Sulpice-sur-Loire. 49
Saint-Sulpice-sur-Loire. 49
Église Saint-Sulpice du 18ème siècle. Photo : 17/07/2021.
Saint-Sulpice-sur-Loire. 49
Saint-Sulpice-sur-Loire. 49
Église Saint-Sulpice du 18ème siècle. Photo : 17/07/2021.
Saint-Sulpice-sur-Loire. 49
Saint-Sulpice-sur-Loire. 49
Église Saint-Sulpice du 18ème siècle. Photo : 17/07/2021.
  • Juigné-sur-Loire. 49. Son territoire se trouve sur les unités paysagères du val d’Anjou et des plateaux de l’Aubance. L’église Saint-Germain est en partie reconstruite en 1853, l’église a conservé son chœur gothique angevin du XIIe siècle. Il jouxte le prieuré, et la corniche de l’absidiole qui présente encore des modillons romans (visages grimaçants sculptés vers 1150). Le chœur se distingue par ses clefs de voûtes, ses statues, ses colonnes et leurs dais historiés. La chapelle de Saint-Germain, patron de la paroisse était primitivement dédiée (aux XIe et XIIe siècles) à Saint-Etienne et y abrite sa statue de bois (circa XIVe ou XVe siècle). 5

----