aller au contenu

De Brioude à Issoire

30 avril

Je longe la vallée de l’Allier. L’abbatiale Saint-Austremoine est en travaux. Par Auzon et Brassac-les-Mines.

Brioude. 43
Brioude. 43. Au revoir Saint-Julien. Photo : 30/04/2019.

Je passe à l’est de l’Allier. Un peu plus loin, Lamothe, que reste-il du château féodal ? Je longe l’Allier, très large dans cette portion.

De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43. Je retrouve et passe l’Allier. Photo : 30/04/2019.
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43. Une vallée bien plate. Photo : 30/04/2019.
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43. Photo : 30/04/2019.
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43. Photo : 30/04/2019.
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43. De la terre ocre. Photo : 30/04/2019.
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43. Belles strates. Photo : 30/04/2019.
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43. Coquelicots de talus. Photo : 30/04/2019.
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43. Photo : 30/04/2019.
Chappes-Auzon. 43
Chappes-Auzon. 43. Alors on plonge ? Elle est vachement bonne. Photo : 30/04/2019.
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43
De Brioude vers Brassac-les-Mines. 43. Des îlots de branchages. Photo : 30/04/2019.

11h30. Auzon-Bas. Pause. Des seigneurs d’Auzon se sont battus à Crécy en 1346, et à Poitiers en 1356.

Auzon. 43
Auzon. 43. Mieux que du béton. Photo : 30/04/2019.
Auzon. 43
Auzon. 43. Bel ouvrage. Photo : 30/04/2019.
De Auzon vers Brassac-les-Mines. 43
De Auzon vers Brassac-les-Mines. 43. Des graviers et galets de rivières. Photo : 30/04/2019.

Je quitte la Haute-Loire pour le Puy-de-Dôme.

13h. Brassac-les-mines. Pause pâtisserie-bière-café.

Brassac-les-Mines. 63
Brassac-les-Mines. 63. Un chevalement de mine, au fond. Photo : 30/04/2019.
Brassac-les-Mines. 63
Brassac-les-Mines. 63. Hébergement sommaire. Photo : 30/04/2019.
Brassac-les-Mines. 63
Brassac-les-Mines. 63. C’est l’heure du petit jaune ! Photo : Photo : 30/04/2019.
Brassac-les-Mines. 63
Brassac-les-Mines. 63. Photo : 30/04/2019.

Je me dirige vers l’autoroute A 75. Un monsieur me prend en voiture, il va chercher sa maman à l’hôpital, en 1/4 d’heure je suis au centre d’Issoire. Merci.

14h30. Issoire. Je fais le tour de la ville. Je prends un café au bar Le Globe, je discute avec le patron, il m’offre un verre. Merci.

Issoire. 63
Issoire. 63. Église Saint-Austremoine. Photo : 30/04/2019.
Issoire. 63
Issoire. 63. Église Saint-Austremoine. Photo : 30/04/2019.
Issoire. 63
Issoire. 63. Église Saint-Austremoine. Photo : 30/04/2019.
Issoire.63
Issoire.63. Église Saint-Austremoine. Photo : 30/04/2019.
Issoire. 63
Issoire. 63. Église Saint-Austremoine. Photo : 30/04/2019.
Issoire. 63
Issoire. 63. Église Saint-Austremoine. Photo : 30/04/2019.
Issoire. 63
Issoire. 63. Place de la République et la tour de l’Horloge. Photo : 30/04/2019.

L’Office de Tourisme n’est pas d’un grand service, il ne connait pas les chemins de randonnée, n’a pas de carte IGN et ne sait pas quels sont les hôtels ouverts, il ne propose pas de les appeler. Pas de merci.

Pas d’hébergement en centre-ville, je dois aller vers l’extérieur, à l’Ibis. Je dîne au Courtepaille mitoyen, ça me rappelle les années où je sillonnais la France pour mon boulot. Ibis et Courtepaille revenaient souvent, boulot, auto, dodo. Je retrouve mon andouillette-frites, et en bonus un Bourgogne aligoté, pour mieux dormir.

Voir et savoir

  • Lamothe. Haute-Loire. 43. La Mothe doit simplement son nom à la butte sur laquelle se situait le château primitif, isolé par un ravin du reste du promontoire occupé aujourd’hui par le village. Au XIIe siècle, le château passa sous la domination du comte et du dauphin d’Auvergne. En 1198, la dauphin Robert fit donation de ses droits à Pons IV de Polignac. En 1206, Guy II, comte d’Auvergne, tint un plaid à La Mothe.

Les bases du château actuel, construit sur le ravin, remontent sans doute au XIIIe, au cours duquel plusieurs Polignac se distinguèrent. En 1248, Pons V, vicomte de Polignac et de La Mothe, se croisa avec Saint-Louis et mourut en terre sainte.

En 1304, Guillaume, dit Armand VII de Polignac, fit dresser un terrier de La Mothe.

En 1312, il attaqua avec une troupe armée le village d’Alvier. Cette action lui valut une condamnation par le Parlement de Paris.

En 1344, Guillaume II Rog(i)er, frère aîné du pape Clément VI, acquit la vicomté de La Mothe. Il est probable qu’il fit alors reconstruire le château, en utilisant les équipes de bâtisseurs qui travaillaient à La Chaise-Dieu.

Une ordonnance du dauphin Charles du 19 juin 1357 prescrivait d’ailleurs au bailli d’Auvergne de « faire réparer les forteresses et les mettre en état pour obvier aux courses des Anglais et Routiers » qui dévastaient le pays.

En 1366, Marquis/Marquès Rog(i)er de Beaufort, seigneur de Canilhac, fils de Guillaume II, frère de Pierre Rog(i)er - élu pape en 1370 sous le nom de Grégoire XI - de Guillaume III vicomte de Turenne, de Nicolas, de Jean et du bâtard Tristan, reçut La Mothe, qui devint La Mothe-Canilhac. Il épousa, en 1369, Catherine, fille du dauphin d’Auvergne, qui lui apporta les droits que ce dernier possédait sur sa terre. En 1386, il fut nommé par Charles VI de France, lieutenant en Rouergue. 1

Il existe un La Mothe à Banassac-Canilhac près de La Canourgue. 48. Y a t-il confusion ?

  • Auzon. Haute-Loire. 43. Limitrophe du département du Puy-de-Dôme.

Construite à environ 11 km de Brioude, la cité médiévale est située sur un piton rocheux dans une vallée encerclée de montagnes aux accès difficiles. Elle s’élève à plus de 50 mètres au-dessus du niveau du fleuve et domine secrètement la plaine de la Petite Limagne dans le bassin minier du Brivadois.

Sur ce rocher, l’ancienne forteresse est le verrou de l’une des portes du Livradois-Forez, un accès menant sur les anciens carrefours routiers des plateaux de Saint-Germain-l’Herm et de la Chaise-Dieu.

L’église Saint-Laurent d’Auzon est une ancienne collégiale bénédictine d’architecture romane d’influence languedocienne construite à l’apogée de l’art roman auvergnat. Elle possède, comme la basilique Saint-Julien de Brioude, un porche sud que l’on appelle ganivelle dans l’architecture romane auvergnate.

Bernard d’Auzon, mentionné en 1078, est le premier seigneur d’Auzon connu. François de Montmorin-Saint-Hérem acquiert entièrement la seigneurie d’Auzon vers 1537. Le 22 septembre 1589, durant les guerres de Religion, les Ligueurs de Monsieur de Randan (Jean-Louis de La Rochefoucauld, comte de Randan) prennent le château. Le château est en partie démoli au XVIIe siècle, puis vendu comme bien national à la Révolution et presque entièrement détruit. 2

  • Brassac-les-Mines. Puy-de-Dôme. 63. En 1370, Pons de Langeac ordonne la construction du nouveau château de Brassac. Pons de Langeac est le fils cadet du seigneur de Langeac et de Brassac, viguier d’Avignon et par deux fois Recteur du Comtat Venaissin. Pons de Langeac (1339-1421), seigneur de Brassac et sénéchal d’Auvergne. 3

Le chevalement du puits Bayard. Exploitées depuis le XVIIe siècle, les mines de charbon ont fermé définitivement en 1978. Musée de la mine. 4

Musée Peynet. Raymond Peynet est le créateur des fameux "Amoureux" éponymes. 5

  • Issoire. Puy-de-Dôme. 63. L’église Saint-Austremoine d’Issoire est l’une des cinq églises romanes majeures d’Auvergne. Ancienne église abbatiale bénédictine, elle fut bâtie au XIIe siècle grâce à différentes arkoses et calcaires. Sous le chœur se trouve une crypte. On y trouve une belle châsse du XIIIe siècle en émail de Limoges.

En 816, des moines bénédictins venus de Charroux dans le Poitou et fuyant les invasion normandes, se réfugient à Saint-Yvoine. Ils décident de reconstruire l’ancien monastère de Saint-Austremoine à Issoire. La construction au XIIe siècle de son église (66 mètres de longueur) permettent de se faire une idée de l’importance qu’il acquit et de sa prospérité.

Sur la façade extérieure, on a un mélange de pierre noire et de pierre blanche teintée de rouge. Des motifs géométriques ornent le sommet des murs des absidioles, des chapelles et du transept : triangles, losanges, cercles ainsi que des figures sculptées en bas-relief représentent les signes du zodiaque. 6

La tour de l’Horloge.

Ma collection de tampons

  • Brassac. Le Phoenix Bar.
  • Issoire. Le Globe. Office de Tourisme. Hôtel Ibis.