aller au contenu

D’Excideuil à Objat

2 mai

Par Cherveix-Cubas, Hautefort, Badefols-d’Ans, Saint-Robert, Ayen. Je retrouve mes antiquaires-brocanteurs.

Je quitte les Troubadours vers 9 heures.

Excideuil. 24
Excideuil. 24
Vue de la chambre d’hôte.
D'Excideuil à Cherveix-Cubas. 24
D’Excideuil à Cherveix-Cubas. 24
La Loue, à l’est d’Excideuil.

Une voiture avec un couple en promenade dans la région m’évite de parcourir totalement la route départementale. Merci. J’ai horreur des départementales !

À Cherveix-Cubas, je fais une petite pause, un monsieur de mon âge s’arrête pour papoter. Il se plaint du grand nombre de camions qui traverse la commune, une vraie gêne. Et puis les éternelles questions, « d’où je viens, où je vais ? », suivi du traditionnel, « c’est courageux ».

De Cherveix-Cubas à Hautefort. 24
De Cherveix-Cubas à Hautefort. 24
Au plaisir des yeux.

La petite route qui se dirige vers Le Boisseuilh est très agréable.

De Cherveix-Cubas à Hautefort. 24
De Cherveix-Cubas à Hautefort. 24
Entretenu comme un golf !
De Cherveix-Cubas à Hautefort. 24
De Cherveix-Cubas à Hautefort. 24
Les labours profonds se font toujours !
De Cherveix-Cubas à Hautefort. 24
De Cherveix-Cubas à Hautefort. 24
Le château domine la région.

Soudain, vers le Mouney, apparait dans la brume de soleil, le château de Hautefort. C’est superbe, petite pause pour admirer le tableau.

Hautefort. 24
Hautefort. 24
Dans la brume de chaleur.

C’est par un chemin de terre montant que je vais arriver au pied, à pied.

La seigneurie appartient successivement aux familles de Lastours, de Laron-Lastours, de Born, représentée notamment par le célèbre troubadour Bertran de Born, seigneur de Hautefort, elle échoit au 14ème siècle à la famille de Gontaut, par le mariage de la dernière héritière Marthe de Born avec Hélie de Gontaut. Leur postérité substitue ses noms et armes par ceux de Hautefort. 1

Bertrand de Born (1325-av.1388), homonyme du troubadour, marié avec Marguerite d’Abzac, sont les parents de Marthe de Born. 2

Le château est situé sur un éperon rocheux. Au 9ème siècle, une forteresse des vicomtes de Limoges est mentionnée sur le site. Ces vicomtes résident au château d’Excideuil. En 1026, Guy de Lastours construit le château de Pompadour. En 1030, la forteresse devient la propriété de Guy de Lastours, dit Tête-Noire, à la suite de sa victoire sur le seigneur de Hautefort et d’une alliance entre les deux familles. En 1355, le château est occupé par les Anglais. En 1388, le château est la propriété de Mathe de Born-Hautefort et de son mari Hélie de Gontaut.

Le château actuel est construit sur une période allant de la fin du 16ème siècle à la fin du 17ème siècle. 3

Hautefort. 24
Hautefort. 24
Arrivée par le chemin face au château.

Je rejoins le centre, il est 14 heures, j’aimerai bien y trouver un peu de nourriture. Le restaurant ne sert plus à manger, même pas à boire. Pas très sympa l’accueil. Aucun magasin d’ouvert. Fuyons.

Hautefort. 24
Hautefort. 24

Une pensée et petit clin d’œil à mes amis de l’Encyclopédie de Brocéliande avec qui j’œuvre chaque lundi, sauf aujourd’hui. Bertran de Born est un troubadour qui célèbre l’amour et la guerre. Brocéliande apparaît à deux reprises dans l’œuvre poétique de Bertran de Born, en 1183 et 1196 sous la forme Bresilianda4

Une jeune femme, employée de ménage dans une mairie, se rend à Badefols-d’Ans, là je trouve à manger et à boire.

Le site est occupé depuis l’époque gallo-romaine. Le château a été construit sur le site d’une villa. La terre de Badefols-d’Ans fait partie de la vicomté de Limoges depuis sa fondation, en 876. Badefols appartient à la châtellenie d’Ans, fief mouvant de l’évêché d’Angoulême depuis le 12ème siècle, compris dans la vicomté de Limoges. Le château est construit au 13ème siècle par la famille de Badefol. Un acte d’échange daté de 1292 cite le repaire de Badefou. En 1368, le prince de Galles donne le château à Bertran II de Born, chevalier, seigneur de Hautefort et de Thenon. Bertran II de Born a combattu contre les Anglais pendant les règnes de Jean II le Bon, Charles V et Charles VI. 5

Jeanne de Penthièvre, comtesse de Penthièvre et vicomtesse de Limoges, qualifie Bertran II de Born de son amé cousin, le sire de Autefort, dans des lettres données à Paris le 17 août 1375 et portant quittance de ce qu’il avait pris sur ses revenus pour assurer la défense de ses châteaux de Moruscle, Badefoul et Chasens. 6

Seguin III de Badefol est un chef "routier" né en 1330 au château de Badefols, et mort empoisonné le 18 janvier 1366 à Pampelune ou Falces. Il s’agit de Badefols-sur-Dordogne. Fils de Seguin Gontaut de Badefols et de Marguerite de Bérail, on lui donne le sobriquet de Chopi ou Chopin, sobriquet qui signifie "boiteux", très certainement à la suite d’une anomalie physique. Avant de suivre Du Guesclin, Seguin prend la direction du Royaume de Navarre pour réclamer un arriéré de solde à Charles "le Mauvais", ainsi qu’un château. Ce dernier trouve plus simple une autre solution, et Seguin meurt le 18 janvier 1366, empoisonné à après avoir mangé des fruits confits. 7

En juin 1364, Charles Le Mauvais, Roi de Navarre, tente d’obtenir le soutien de Séguin de Gontaut pour faire la guerre au Roi de France, Charles V. Séguin de Gontaut exigeant des garanties financières intenables pour le Roi de Navarre, ce dernier empoisonne Séguin de Gontaut à sa table. 8

Séguin de Gontaut, père d’Hélie de Gontaut, est né en 1303 et décédé le 23 février 1371, à l’âge de 68 ans, c’est un chef des grandes compagnies. 9

L’un meurt en 1366, l’autre en 1371. N’y a t-il pas confusion entre Seguin de Gontaut et Seguin de Badefol ?

Y a t-il un lien entre Badefols-d’Ans et Badefols-sur-Dordogne ? Les deux lieux sont séparés d’environ 80 kilomètres.

Bertrand de Born, Séguin de Gontaut et Seguin de Badefol se sont-ils rencontrés avec Bertrand du Guesclin ? Les recherches sont loin d’être achevées, plus on tire sur le fil...

Badefols-d'Ans. 24
Badefols-d’Ans. 24
Château de Badefols-d’Ans, 14, 15 et 17ème siècles.

Alors que je suis assis sur des marches dans le village, un véhicule s’arrête, ce sont les antiquaires-brocanteurs de hier soir, ils se rendent à Saint-Robert. Ils m’embarquent.

Saint-Robert. 19
Saint-Robert. 19
L’église Saint-Robert.

Ils organisent prochainement une brocante et viennent repérer les lieux. On prend un verre à l’ombre en terrasse près de l’église, un vrai moment d’échange, de camaraderie partagée, que c’est bon. J’ai quitté la Dordogne, Saint-Robert est en Corrèze.

Saint-Robert. 19
Saint-Robert. 19
L’église Saint-Robert.

Vers 1079 ou 1080, le prieuré Saint-Robert est fondé, il dépend de l’abbaye de La Chaise-Dieu. Il est attribué aux seigneurs de Comborn. Le temporel du prieuré est sous la protection des vicomtes de Limoges. Le transept semble dater du 11ème siècle. Le reste de l’église a probablement été construit entre 1120 et 1140. 10

Saint-Robert. 19
Saint-Robert. 19
Vue de l’église Saint-Robert.

Après une heure de conversation, on se quitte.

Saint-Robert. 19
Saint-Robert. 19
Le village est construit sur le calcaire.
Saint-Robert. 19
Saint-Robert. 19

Ayen est sur une des buttes témoins du Périgord blanc qui se prolongent sur le bassin sédimentaire du pays de Brive en formant l’Yssandonnais. 11

Je recherche une chambre. Une enseigne d’hôtel existe bien mais l’hôtel est définitivement fermé. Je questionne la propriétaire du bar Presse-Loto, après plusieurs pistes et l’aide d’une voisine, rien.

Ayen. 19
Ayen. 19
L’église Sainte-Madeleine.

Il est 19 heures, je décide d’aller vers Objat, je téléphone à l’Hôtel de France. C’est parfait, il y a une chambre. La route la plus courte est fermée pour raison de travaux. Pas question d’y aller à pied, je suis mort. Je rejoins un rond-point sur la route départementale et j’avance en levant le pouce. Une jeune femme s’arrête, elle est vétérinaire, et se rend à Objat. Elle me dépose devant l’hôtel. Merci. 12

Je ne suis pas resté longtemps à Ayen, il faudra que j’y retourne.

Ayen. 19
Ayen. 19
En route vers l’hôtel d’Objat.

Eugène Freyssinet (1879-1962), ingénieur français inventeur du béton précontraint, est né à Objat.

Je dîne sur place, pieds de porc et steak limousin. En terrasse plusieurs personnes se détendent, blaguent, parlent fort, s’attaquent gentiment. Il y a une bonne ambiance. J’écoute, je regarde, ça détend.

Encore une belle journée, une quinzaine de kilomètres à pied et autant en voiture, bonne nuit.