aller au contenu

D’Objat à Saint-Aulaire

3 mai

Boucle découverte de Saint-Aulaire. Yves de Beaupoil de Saint-Aulaire, originaire de Broons, est à la bataille d’Auray en 1364, avec Bertrand du Guesclin, né à Broons.

Saint-Aulaire est limitrophe d’Objat.

Objat. 19
Objat. 19
Église Saint-Barthélemy du 15ème siècle.
Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire touche Objat.
Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
Fleurs du matin embaument le pèlerin.

Une belle ascension sur la Route de Bellevue, je suis passé de 125 mètres à 245 mètres sur 6 kilomètres, et je me retrouve devant la mairie. Je vois une secrétaire à son bureau, je frappe à la fenêtre, un monsieur vient ouvrir, c’est le maire. Je lui fais part de mes recherches sur les Beaupoil de Saint-Aulaire et lui suggère un rapprochement avec Broons. Pourquoi pas ?

Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
Belle grimpette pour rejoindre la mairie.

Il m’indique le chemin à suivre pour rejoindre l’église. Encore quelques kilomètres. Ce village est étonnamment étalé !

Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
Petite balade pour aller à l’église.
Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
Belles herbes, belles vaches, bon lait, bonne chair.

Un agriculteur perché sur son tracteur disperse du désherbant sur des ronces. Je lui demande si je suis dans la bonne direction et on commence à échanger. Pourquoi être aussi dur avec la nature ? Monsieur, je vais prendre ma retraite, tous ces champs vont tomber en friche, je les ai connus plantés. Je ne vais pas laisser les épines gagner du terrain. Ce monsieur est pour le respect de la nature mais utilise des désherbants. Un homme en voiture arrive, on se salue, lui aussi défend la nature. Il me propose de me déposer au prochain carrefour, j’accepte.

Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
Une géologie tourmentée.
Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
L’église de Saint-Aulaire est proche.

J’emprunte la Route des Crêtes. Sur ma droite, Yssandon, en regardant bien on distingue la tour du château fort détruit au 15ème siècle.

Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
Sur la butte, Yssandon.

La mention la plus ancienne connue du lieu est celle de Sancta Eulalia au 11ème siècle. 1

Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
L’église Sainte-Eulalie de Saint-Aulaire.

Est-ce le brasier qui est présent ?

Le brasier est une variété de grès rouge exploité dans la région de Brive-la-Gaillarde et employé dans les constructions traditionnelles. Il s’agit d’une roche sédimentaire, issue de l’agrégation et la cimentation de grains de sable, pouvant être identifiée comme du grès kaolinitisé. Elle est friable en surface, plus dure en profondeur, et très abrasive. 2

Certains artisans locaux veulent relancer l’extraction du brasier. 3

Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
L’église Sainte-Eulalie. Le grès rouge.

L’église Sainte-Eulalie date du 15ème siècle et modifiée au 19ème siècle par l’abaissement du sol et la surélévation du clocher-mur.

Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
L’église Sainte-Eulalie.

Au XVème siècle, Jean III de Beaupoil, chevalier, maître d’hôtel du Roi de France, seigneur de Saint-Aulaire fait construire le grand corps de logis derrière son château-fort et fait bâtir une somptueuse église où il aménage de beaux tombeaux pour sa famille… 4

Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
L’église Sainte-Eulalie. Fermée.

Le château de Saint-Aulaire est à proximité de l’église, il est détruit à la Révolution et rebâti a proximité en maison bourgeoise au 19ème siècle. Le château d’origine est situé a proximité de cette maison, il ne reste aujourd’hui que les fondations, les douves et la crypte restaurée par ses propriétaires. Le château est privé et non visitable. 5

Dans le jardin un homme s’affaire dans les massifs de fleurs. Il me dit que la propriétaire est présente et m’invite à avancer. Une dame est à l’entrée. Je la salue et lui indique le but de ma visite : voir le château de la famille de Beaupoil, originaire de Broons, et dont un des membres s’est marié avec une nièce de Bertrand du Guesclin. Aussitôt, la conversation démarre. Elle me propose de prendre un café, on s’installe dans le salon. de la baie vitrée on voit la tour d’Yssandon. La vue est magnifique. Elle me raconte l’histoire de ses fouilles, sauvages au début, sans autorisation, puis après dénonciation de quelques locaux jaloux, la visite de la DRAC, et finalement de fouilles un peu plus archéologiques.

Marguerite Guély, historienne de Brive, est venue étudier les lieux et lui a rédigé un petit livret avec l’histoire du château et des personnes qui l’ont habité. Je retrouve Guillaume de Beaupoil, nommé lieutenant de la noblesse du comté de Limoges où il s’établit. Il teste le 18 août 1455 et décède en 1456. Il est inhumé en l’église de Saint-Aulaire dont son fils Julien a acheté la seigneurie.

Guillaume de Beaupoil, seigneur de la Noë Malet à Broons, secrétaire du duc de Penthièvre, né en 1375, épouse Françoise de Broon, d’une des plus anciennes maisons de Bretagne, et nièce du connétable Du Guesclin, il ont un fils, Julien. 6

Françoise de Broon serait la fille de Robert III du Guesclin, frère de Bertrand.

Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
La maison bourgeoise du 19ème siècle.

Dans le Tableau généalogique et historique de La Noblesse présenté au roi par le comte de Waroquier de Combles en 1787, il est rapporté ceci : Yves de Beaupoil, chevalier, seigneur du haut et du bas Nocmalet (Reffort de Rennes), commandant les troupes de terre de Charles de Blois, duc de Bretagne, se distingue au siège de La Roche-Bernard et, blessé à la Bataille d’Auray, est fait prisonnier le 29 septembre 1364. Il se retire auprès du roi Charles V. Il est inhumé aux Cordeliers du Faubourg Saint-Germain à Paris. 7

Yves de Beaupoil se retire auprès de Charles V qui lui ordonne des appointements, et s’employe pour lui envers Jean de Montfort alors duc de Bretagne. Il se retire en Limousin, auprès de Jean de Bretagne, Comte de Penthièvre, vicomte de Limoges, fils de Charles de Blois. Il a deux fils : Guillaume et Jean. Jean de Beaupoil est lieutenant du roi en Périgord, il épouse l’héritière de la Force : Marie Provost. 8

En 1364, Charles de Blois-Penthièvre est battu, et décédé, à Auray par Jean de Montfort qui devient duc de Bretagne sous le nom de Jean IV. Bertrand du Guesclin est à Auray et fait prisonnier. Bertrand du Guesclin est né à Broons, Yves de Beaupoil est également de Broons. Se connaissent-ils ? C’est fortement probable. Yves de Beaupoil est le père de Guillaume de Beaupoil. Le monde est petit, même en 1364 !

De fil en aiguille, midi arrive. La propriétaire me propose de déjeuner ensemble, sa dame de compagnie nous prépare le repas, avocat, omelette pommes de terre, pomme au four, vin de Saillant, café, en terrasse devant les vestiges du château. Elle me raconte sa vie, tumultueuse, qui la mène dans le sud de la France, puis au Gabon, elle pilote des avions, une vie de roman, parfois avec des moments difficiles, un parcours exceptionnel. Merci de cette confiance.

Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
Le château ancien, fondations et douves.

Elle me guide dans son vaste chantier de fouilles, c’est impressionnant, le château a été littéralement rasé, elle a dégagé les douves, les tours, une vaste pièce, des réserves d’eau. Un travail incroyable. Elle consolide et restaure continuellement, c’est une passionnée.

Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
Le château ancien, fondations et douves.
Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
Le château ancien, fondations et douves.
Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
Le château ancien, fondations et douves.

La propriétaire a trouvé une pierre sculptée aux armes des Beaupoil de Saint-Aulaire : de gueules à trois accouples de chiens d’argent, en pal, les laisses d’azur à dextre, en fasce.

Saint-Aulaire. 19
Saint-Aulaire. 19
Blason gravé dans la pierre.

Il est un peu plus de 16 heures. Un artisan électricien arrive. Discussion. La propriétaire propose de me loger pour cette nuit. Non, merci, mes affaires sont à l’hôtel. Il repart à Objat et nous emmène. Il prend une petite route très agréable que je n’avais pas repéré ce matin. On se quitte. Merci. Merci. Une très belle rencontre.

Petite journée en kilomètres mais grande journée d’échanges. Il y a encore des gens accueillants et très sympathiques contrairement à ce que certains veulent nous faire croire.

Je dîne à l’hôtel, crudités, lotte, poire belle Hélène, eau.